Les Jackets ont signé un espoir québécois que le Canadien a laissé filer

Embed from Getty Images

Même s’il n’a jamais été repêché, Maxime Fortier est un nom relativement connu pour les fans de hockey québécois. Il a terminé dans le top 20 des pointeurs de la LHJMQ au cours des deux dernières saisons en plus d’avoir été invité aux deux derniers camps d’entraînement du Tricolore. Toutefois, le Canadien ne l’a pas signé pour jouer à Laval cette année et une autre équipe en a profité.

Il s’agit des Blue Jackets de Columbus qui l’ont signé à un contrat de recrue. C’est le compte Twitter des Mooseheads de Halifax qui a annoncé la nouvelle. Ils avaient fait la même chose lorsque le Canadien l’avait coupé cet été. Maxime Fortier est le troisième meilleur pointeur de la LHJMQ cette saison avec 26 points en 18 parties.

Si jamais il se développait comme un joueur de la LNH, le Canadien en entendrait parler pendant longtemps puisqu’il n’aurait littéralement rien coûté en tant qu’acquisition. En plus, avec maintenant 45 contrats, ils avaient de la place pour l’ajouter, mais ils ne voulaient visiblement pas l’amener dans son club à Laval.

Ironiquement, Fortier devient le 45e contrat à Columbus. Avec Pierre-Luc Dubois et Sam Vigneault, l’attaquant des Mooseheads est un autre jeune attaquant québécois qui se joint à l’organisation de Columbus. C’est sans parler de Vitalii Abramov qui évolue présentement avec les Olympiques de Gatineau dans la LHJMQ.