Les Fantastiques Statistiques: le Canadien en arrache après trois matchs

Canadiens

Ce n’est pas parce que la saison est encore très jeune, qu’on ne peut pas regarder de près les statistiques de la ligue afin de voir comment se distingue l’équipe de Claude Julien. L’entraîneur-chef du Canadien a beaucoup de pain sur la planche, parce que jusqu’à maintenant, les Canadiens font piètre figure dans plusieurs catégories.

 

À L’ATTAQUE

Commençons par la situation en offensive. Le Canadien a beau essayé, mais ça ne marche pas fort. Montréal a le pire rendement de buts par match, avec 3 buts en 3 parties. Je vous laisse faire la moyenne… Mais c’est encore pire quand on regarde le nombre de buts par tirs décochés. Pour marquer trois buts, le Canadien a décoché pas moins de 113 tirs sur les gardiens adverses. Aucune autre équipe n’a enregistré autant de tirs et pourtant, aucune autre équipe n’a marqué moins de buts. Le CH convertit 2,6% de ses tirs en buts. C’est anémique. La deuxième pire équipe de la ligue, ce sont les Stars qui ont un rendement but/tir de 3,5%. Les Canadiens ont de quoi rougir, surtout s’ils se comparent aux premiers dans la ligue à ce chapitre, les Maples Leafs,s qui ont marqué 15 buts en 72 tirs pour un rendement de 20,8%.

Les joueurs du tricolore ont de quoi être frustrés, parce qu’ils tirent sur le gardien 37,7 fois par match (6e rang dans la ligue), mais sont bons derniers pour les buts marqués. Ils devront peut-être travailler leur précision, puisqu’ils accumulent les tirs ratés à un rythme effréné. Les joueurs du CH ont cumulé 36 tirs manqués en 3 parties. Deux équipes ont réussi à faire pire: les Rangers (38 tirs ratés en 3 matchs) et les Oilers (37 tirs ratés en 2 matchs).

On ne peut que constater que le Canadien a énormément de difficulté à trouver le fond du filet. C’est également vrai en avantage numérique. Le Canadien a été blanchi en 9 occasions et se retrouve donc derniers de classe avec les Kings, les Sénateurs, les Ducks, les Islanders et les Golden Knights.

 

EN DÉFENSE

Est-ce que les choses vont mieux en défensive? Un peu.

Les Canadiens ont accordé en moyenne 31 tirs par match. Seulement 9 équipes ont une meilleure fiche que le Canadien. Étrangement, les Stars sont les meilleurs à ce chapitre, alors qu’il accordent 25,5 tirs par partie à leur adversaire. Le Lightning est bon dernier avec une moyenne de 42 tirs accordés par match.

La troupe de Claude Julien devra peut-être se concentrer à bloquer plus de tirs, parce que jusqu’à maintenant, les joueurs se sacrifient peu pour Carey Price. Les Canadiens ont le deuxième pire rendement de tirs bloqués par match (25/3). Les Bruins sont les seuls à se trouver derrière le CH avec 7 tirs bloqués en 1 partie. Le Canadien devra prendre comme modèle les Penguins qui en ont bloqué 48 en 3 matchs ou même les Sénateurs qui ont une impressionnante fiche de 46 tirs bloqués en 2 parties.

 

En désavantage, le tricolore est correct, sans plus. Le taux d’efficacité du CH en infériorité numérique est de 83,3% (15e rang de la ligue). 7 équipes ont une fiche parfaite en désavantage jusqu’à présent. Les Canadiens ont cependant réussi à marquer deux buts en 12 occasions lorsqu’ils sont à court d’un joueur. Seulement deux autres équipes dans la ligue ont compté autant de buts en désavantage: les Islanders (2 buts en 6 infériorités) et les Sabres (2 en 7).

 

AUTRES STATISTIQUES

Le Canadien doit trouver des solutions pour prendre le contrôle des matchs. Soutirer la rondelle à l’adversaire un peu plus souvent ne serait pas une mauvaise idée. Le CH est au 27e rang pour le nombre de revirements créés (15 revirement créés en 3 matchs). Seuls les Ducks (4 revirements en 2 matchs), les Knights (5 revirements en 2  matchs),  les Flyers (10 revirements en 3 matchs) et les Blues(9 revirement en 2 matchs) ont fait pire que le tricolore jusqu’à présent.

Si les Canadiens n’arrivent pas à enlever la rondelle à l’adversaire, ils devront tenter de faire mieux au cercle des mises au jeu. Le taux d’efficacité à ce chapitre est faible (44,2%). Il y a seulement 3 équipes moins efficaces sur les mises au jeu: les Coyotes(41,2%), l’Avalanche(43%) et les Hurricanes (44,1%)

Finalement, la statistique qui est la plus criante, selon moi: le Canadien fait partie des trois seules équipes de la ligue qui n’ont pas eu l’avance, se serait-ce qu’une seule seconde pendant un match jusqu’à présent. On ne compte pas bien entendu la fusillade contre les Sabres, ni les deux buts refusés du CH hier contre les Rangers. Sur ce podium peut glorieux, on retrouve les Sharks et les Preds qui ont chacun une fiche de 2 défaites en 2 matchs. Le Canadien peut au moins se consoler en se disant qu’eux au moins, ils ont réussi à décrocher une victoire sans jamais avoir eu l’avance dans un match.

 

Espérons quand même que le Canadien améliorera plusieurs de ces statistiques lors des prochains matchs.