Les collisions sur Carey Price ont été évoquées dans le vestiaire

Canadiens

À l’aube du match 5, le Canadien a essayé de se regrouper après une défaite de 2-1 mardi au Madison Square Garden. La troupe de Claude Julien a tenu une pratique optionnelle au Complexe Bell de Brossard et lors des rencontres avec la presse, la collision de Nash sur Carey Price hier a été évoquée.

Nathan Beaulieu et Paul Byron ont eu un point de vue assez similaire sur la réponse à adopter aux joueurs qui s’en prennent à Carey Price. Ils n’aiment pas voir leur gardien se faire rudoyer, mais ce n’est pas par la violence qu’il faut résister. C’est en avertissant verbalement les adversaires que le message va passer, tout ça dans le but de ne pas se faire prendre une pénalité qui coûterait cher à ton équipe, surtout en séries.

« Tu dois le faire verbalement pendant les séries. Je sais que tout le monde veut qu’on aille se battre, mais en séries, c’est comme ça que tu prends des mauvaises pénalités qui peuvent te coûter la série. » – Nathan Beaulieu

Beaulieu a ajouté que Nash n’était pas un joueur salaud, mais que c’était leur travail de ne pas laisser les attaquants adverses attaquer le filet du cerbère du Canadien.