Lehkonen évite l’arbitrage à son tour

Embed from Getty Images

Marc Bergevin s’est évité deux séances d’arbitrage jeudi. Après Joel Armia, c’était au tour d’Artturi Lehkonen de signer un contrat de deux ans lui permettant d’éviter un passage devant l’arbitrage. Il a obtenu un peu moins d’argent qu’Armia, mais ce n’est pas bien loin alors qu’il aura un impact de 2,4 M$ pour ces deux saisons.

Lehkonen n’est pas le joueur offensif le plus explosif de la LNH (31 points en 82 parties l’an passé), mais c’est un gars très utile dans un alignement et dans un petit échantillon, c’est un joueur qui s’est démarqué en séries (deux buts et deux passes en six matchs lors des séries de 2017). On ne peut pas s’attendre à ça de sa part à chaque passage en séries, mais c’est intrigant en ce qui concerne son futur.

En comptant les contrats de Weise et Alzner, qui pourraient très bien être envoyés à Laval au début de la saison, le Canadien a un peu moins de 4,15 M$ de libre sous le plafond salarial. Il reste aussi Charles Hudon à signer, mais c’est possible qu’il change de destination avant le début de la campagne et il ne manquerait plus d’attaquants au Tricolore. C’est donc dire qu’avec un peu de gymnastique salariale, le Canadien pourrait encore avoir un peu plus de 6 M$ pour faire l’acquisition d’une autre pièce.