Calem Burger

L’échange Sergachev-Drouin commence à faire mal à Bergevin

Canadiens

L’échange qui aurait dû sauver les fesses de Marc Bergevin est peut-être celui qui finira par causer son congédiement. Échanger Mikhail Sergachev pour faire l’acquisition semblait une bonne décision en juin dernier. Le CH avait clairement besoin d’améliorer son offensive. Le problème, c’est qu’entre temps, Radulov est parti et Markov aussi. Le problème, c’est qu’on approche tranquillement de la mi-saison et pour l’instant, l’échange profite beaucoup plus à Tampa qu’à Montréal. Il est encore tôt pour dire que le DG du Canadien a perdu cet échange, mais c’est dans cette direction que ça va pour l’instant.

Après 30 matchs, le défenseur de 19 ans a 21 points, dont 7 buts. Il possède également un excellent différentiel de +10. Il est vrai que Sergachev joue dans l’une des meilleures équipes de la ligue cette saison, surtout au niveau offensif. Si on utilise cet argument pour diminuer les chiffres de Sergachev jusqu’à présent, on peut contre-argumenter que le Russe est le meilleur pointeur chez les défenseurs de Tampa, 3 points devant Victor Hedman, pourtant considéré comme un des meilleurs à la ligne bleue dans toute la ligue. Sergachev a plus de points que Tyler Johnson, Ondrej Palat et Alex Killorn. En fait, il est le 5e meilleur pointeur de l’équipe et aussi le 5e pour ce qui est du différentiel.

Jonathan Drouin: entre déception et flop

Du côté du Canadien, Jonathan Drouin n’est pas tout à fait un flop, mais ses statistiques sont quelque peu décevantes jusqu’à maintenant. En 26 parties, il a récolté 17 points et un différentiel de -10. La tant attendue chimie avec Pacioretty ne s’est jamais vraiment concrétisée. Sa touche magique sur le jeu de puissance n’a pas encore permis au CH de briller dans cette facette du jeu. Le tricolore est au 21e rang pour l’avantage numérique avec un taux d’efficacité de 17,82%. Jonathan Drouin a récolté 8 points sur le jeu de puissance, pendant que Sergachev en a enregistré 12 sur le powerplay.

Jonathan Drouin a beau être au 4e rang des pointeurs du Canadien, il serait faux de dire qu’on ne s’attendait pas à plus de sa part. Marc Bergevin a misé gros sur lui en échangeant un probable futur défenseur-étoile de la LNH pour obtenir les services de l’attaquant québécois.

Histoire d’enfoncer un dernier clou dans le cercueil, il faut mentionner que les 20 points de Sergachev le placeraient au premier rang des pointeurs de son équipe s’il jouait à Montréal. Brendan Gallagher est actuellement le premier du tricolore avec 19 points en 31 parties.