Le test positif de Tinordi serait survenu avant l’échange

tinordi-weaver

Lors de son point de presse suivant l’échange de Jarred Tinordi, Marc Bergevin avait été mystérieux en disant que les journalistes et le public ne connaissaient pas toutes les raisons qui justifiaient cette transaction. À l’époque, on croyait que ça avait un lien avec John Scott qui, à cause de l’échange, se retrouvait dans la AHL après avoir été choisi pour le match des étoiles.

Finalement, on dirait bien que ça concernait Jarred Tinordi, qui a été suspendu 20 matchs à cause de l’utilisation d’un produit banni par la LNH mercredi matin. Dave Tippett a plus ou moins confirmé cette théorie lors de sa rencontre avec les journalistes mercredi.

Le coach des Coyotes a dit que le cas de Tinordi durait depuis un bon moment et que selon ce qu’il comprend, le test positif serait survenu avant la transaction. Tinordi aurait donc testé positif alors qu’il était un membre du Canadien et ce serait la raison pour laquelle la direction voulait absolument s’en défaire.

On penserait que ce serait aussi la raison pour laquelle il n’y avait pas beaucoup d’équipes intéressées, mais dans le même point de presse, Tippett a dit que personne dans l’organisation de l’Arizona n’était au courant de ce test échoué de Tinordi. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la confiance des autres DG de la ligue envers Bergevin, ce qui rendra son travail encore plus difficile.

AJOUT : Les Coyotes ont fait un peu de damage control une heure plus tard en disant que les deux équipes n’étaient pas au courant du test au moment de l’échange.