Le Rocket de Laval dévoile ses couleurs

C’est mardi après-midi que le Rocket de Laval a dévoilé ses couleurs. Comme tu peux le voir ci-dessus, l’organisation a opté pour quelque chose de plus classique avec un logo qu’on peut qualifier d’assez simple. Ce dernier ne fait pas l’unanimité, mais le Canadien a voulu faire quelque chose de sobre et classique. Ça fait en sorte que ce n’est pas un logo extraordinaire, mais il ne déforme pas l’uniforme non plus.

D’ailleurs, cet uniforme ressemble assez au Canadien pour profiter de l’image de marque tout en offrant une démarcation suffisamment claire pour qu’on différencie Laval de Montréal. Encore une fois, on est toujours hésitant quand on voit des nouveaux uniformes, mais après quelques matchs, on va s’habituer.

L’organisation a profité de ce dévoilement pour annoncer que la vente des billets de saison s’amorcera le 11 février. D’ailleurs, les meilleurs billets disponibles coûteront 30$ par match, ce qui est assez raisonnable. Les fins observateurs noteront que la campagne de vente de billets de saison de l’Armada de Blainville-Boisbriand s’amorcera un peu avant celle du Rocket (ce vendredi). Ces 2 formations risquent d’être en lutte pour obtenir le $ de divertissement des amateurs de hockey de la Rive-Nord.

Pour revenir au Rocket, Marc Bergevin a profité de cet événement pour renforcer la sécurité d’emploi de Sylvain Lefebvre en disant qu’il s’attend à voir le même personnel d’entraîneurs à Laval l’an prochain. Bien évidemment, il ne dira pas qu’il renverra son coach au milieu de la saison, mais ce n’est quand même pas une bonne nouvelle pour ceux qui espèrent que celui qui n’a toujours pas atteint les séries depuis son arrivée dans l’organisation ne vienne pas avec la franchise à Laval.