Le retour des Nordiques de Québec pourrait coûter très cher au Canadien

geoff-molson-2

[oboxads]

Avec les derniers développements à Las Vegas, le dossier des Nordiques de Québec a refait surface dans l’actualité. La LNH, et ses gouverneurs, n’ont pas commenté la situation, ce qui veut dire que Geoff Molson, qui devait s’occuper d’un dossier plus pressant de toute façon, n’a pas eu à en discuter.

D’ailleurs, Molson n’a pas trop parlé de ce dossier depuis sa sortie en septembre 2011 pendant laquelle il avait appuyé le retour des Nordiques parce qu’il voulait revivre la grosse rivalité entre les deux équipes. C’est une bonne nouvelle pour Québec puisque le Tricolore devra jouer un rôle important dans le retour des Nordiques.

C’est le cas parce que le Canadien a beaucoup à perdre avec le retour d’une équipe à Québec. Lors de son passage dans le podcast Marek vs Wyshynski mercredi après-midi, John Shannon, un analyste de Sportsnet bien plogué dans les bureaux de la LNH où il a travaillé pendant plusieurs années, a mentionné que le Canadien pourrait perdre jusqu’à 20% de ses revenus annuels avec l’arrivée des Nordiques selon des estimations de la ligue.

Pour mettre ce chiffre en contexte, Forbes a estimé les revenus annuels du Canadien à 187 millions. C’est donc dire que la LNH estime que la venue des Nordiques de Québec pourrait coûter 37,4 millions au Canadien dans une saison. C’est un peu plus que la moitié des salaires des joueurs de l’équipe. Le Tricolore n’est pas dans une position financière précaire, mais ce n’est pas rien. La ligue pourrait prévoir une indemnisation, mais ça n’équivaudrait sûrement pas la somme perdue et ce ne serait pas une négociation facile.

Shannon a expliqué que ce retour pourrait aussi affecter les Sénateurs, dont le marché télévisuel se rend jusqu’au Québec. Comme on connait les tendances économes des Sénateurs, ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour les habitants de Québec.

L’analyste de Sportsnet n’a pas dit que Geoff Molson allait tenter de nuire au projet de Québec, mais il a relevé le fait que ça allait coûter des revenus au Canadien et donc, à la famille Molson. La position publique de l’équipe semble soutenir le retour des Nordiques, mais ce ne serait pas trop surprenant d’apprendre que le Canadien n’était pas un si gros supporteur du projet en coulisses à cause de l’aspect économique.