Le repêchage simulé de Sportsnet envoie Logan Brown à Montréal

La saison du Canadien a vraiment été déplaisante, mais la récompense est un bon choix au repêchage, qui nous permettra de mieux apprécier l’encan amateur cette année. Le plaisir qui vient avec une sélection du genre est la recherche que l’on fait auparavant pour voir quels joueurs seront disponibles et qui sera le choix de l’équipe.

Le dernier à nous donner une indice sur la sélection du Canadien est Damien Cox. Le journaliste de Sportsnet n’a pas la même feuille de route que Bob McKenzie, mais il est l’un des principaux gars de Rogers pour le repêchage et ce sont eux qui ont les droits de diffusion, donc ce n’est quand même pas n’importe qui.

Dans son repêchage simulé publié jeudi après-midi, Cox a envoyé le centre de 6 pieds 6 pouces et 200 livres des Spitfires de Windsor dans la OHL, Logan Brown, à Montréal avec le 9e choix du Canadien. Il a également écrit que des gars comme Olli Juolevi et Mikhail Sergachev, qui a déjà été lié au Tricolore, pourraient être des bons choix s’ils étaient encore disponibles (ce qui n’était pas le cas dans le repêchage simulé de Cox).

Selon Corey Pronman, Logan Brown est souvent décrit comme un joueur qui a tous les outils nécessaires pour réussir. Son joueur préféré est Joe Thornton et comme Jumbo Joe, il a une bonne vision du jeu et un talent évident pour créer des occasions de marquer. Il est natif de Raleigh en Caroline du Nord et sans tous ses constants défauts, il serait un choix de top 5 (il pourrait quand même sortir très près de là à cause de son gabarit).

Le problème avec Logan Brown, c’est que ses défauts sont ceux qui font souvent peur aux dirigeants avant le repêchage. Il n’est pas excellent sans la rondelle et même s’il s’est amélioré pendant l’année, il y a plusieurs lacunes dans son jeu défensif.

Son éthique de travail en dehors de la glace a aussi été critiqué parce qu’il a évité la musculation pour ne pas nuire à son développement tôt dans sa carrière. Certains vont voir ça du bon côté en disant qu’il y a énormément de potentiel d’amélioration à ce niveau et que ça réglera sa tendance à ne pas être assez physique considérant sa shape. D’autres se demandent s’il a la volonté nécessaire pour réussir au plus haut niveau.

Bref, c’est un gars qui a un gros potentiel, mais qui vient aussi avec ses risques. Il faudra voir s’il aura réussi à convaincre la direction du Canadien au cours du processus. Ce qui est intéressant à noter, c’est qu’il joue pour la même équipe que Mikhail Sergachev, qui serait l’un des joueurs préférés de la bande à Timmins, donc ces deux gars-là ont été épiés de près cette année.