Le plus gros problème du CH… les gardiens?

Canadiens

Michel Therrien a donné une excuse dimanche dernier après l’entraînement de ses joueurs à Nashville pour expliquer les insuccès de son équipe.

L’entraîneur-chef des Canadiens a mentionné que le problème auquel sa formation fait face depuis un certain temps est relié aux deux gardiens (Mike Condon et Dustin Tokarski), eux qui n’ont même pas 50 matchs d’expérience dans le circuit Bettman.

Les propos du pilote du Tricolore sont à l’encontre du fameux « NO EXCUSES » dans le vestiaire du club montréalais.

Therrien a mis en quelque sorte le blâme sur les hommes masqués actuels du CH – en l’occurrence Condon et Tokarski – pour justifier la mauvaise séquence que ses troupiers connaissent à l’heure actuelle.

Condon a disputé 21 matchs dans la LNH (tous cette saison) tandis que Tokarski a joué 32 matchs réguliers depuis le début de sa carrière dans le circuit Bettman en plus d’avoir été l’homme devant la cage du CH à 5 reprises en séries éliminatoires.

Comment Therrien peut-il mettre l’accent sur ses gardiens quand son équipe n’est même pas en mesure de générer de l’attaque (des buts!).

Oui, l’absence de Carey Price fait mal au CH, mais une équipe ne peut pas abandonner ou être en véritable déroute juste à cause de son gardien numéro un.

Les Canadiens n’ont pas marqué plus de 2 buts par match à 9 de leurs 11 dernières rencontres. Lors des 2 occasions où ils ont marqué plus de 2 filets, ils en ont inscrit 3 par partie (victoire de 3-2 contre les Devils et gain de 3-1 face aux Sénateurs).

Est-ce que les gardiens sont vraiment la principale source des insuccès de l’équipage de Michel Therrien? J’en doute.

[poll id= »12″]