Le jeu des comparaisons: Pacioretty VS Tavares

Canadiens

Le collaborateur à la station de radio TSN 690, Andrew Zadarnowski a décidé de comparer le tout nouveau joueurs des Maple Leafs John Tavares avec Max Pacioretty.  L’idée peut sembler saugrenue, mais le chroniqueur en vient à la conclusion que Pacioretty est presque aussi bon que Tavares.

Cette comparaison se base sur les 6 dernières raisons des deux joueurs. Pacioretty et Tavares ont respectivement disputé 424 et 426 rencontres en six ans. L’ailier du CH a passé 7917 minutes sur la glace, alors que le joueur de centre canadien en a passé 8711.

 

Une récolte de buts similaire

Au niveau des buts, Pacioretty en a marqué 173 alors que Tavares en a marqué 15 de plus. La nouvelle vedette des Leafs a inscrit 56 buts en avantage numérique et 129 à forces égales. Pendant ce temps, le capitaine des Canadiens a rempli le filet 123 fois à égalité numérique et 43 fois avec l’avantage d’un joueur. Même si on identifie Pacioretty comme un marqueur pur, il accuse un retard quant au nombre de buts, auatant en avantage numérique qu’à forces égales.

Néanmoins, en désavantage numérique, Pacioretty a marqué 7 buts, soit 4 de plus que Tavares. Au niveau des buts gagnants, le numéro 67 du tricolore a le dessus sur Tavares, avec un total de 38, soit 10 de plus que JT.

Au final, la moyenne de temps passé sur la glace pour chaque but marqué place les deux joueurs pratiquement à égalité. Pacioretty joue en moyenne 45,8 minutes sur la patinoire pour chaque but inscrit, alors que la moyenne de Tavares se situe à 46,3.

 

Avantage Tavares pour les mentions d’aide

Sans surprise, John Tavares domine Max Pacioretty quant au nombre de passes, avec un total de 231 contre 161 pour le joueur du Canadien. Dans le cas de JT, il récolte une passe à chaque tranche de 37,7 minutes. Du côté de Pacioretty, il a passé 49,2 minutes sur la patinoire pour chaque mention d’aide récoltée.

 

Avantage Pacioretty pour l’engagement

Le principal argument de Andrew Zadarnowski lorsqu’il affirme que les deux joueurs sont plus comparables que l’on ne le pense, c’est au niveau du niveau d’engagement. Lors des 6 dernières saisons, Pacioretty a cumulé un différentiel de +43, 517 mises en échec et 186 tirs bloqués. Dans chacune de ces trois catégories, l’ailier gauche du CH a l’avantage sur le centre des Maple Leafs. En effet, Tavares a un différentiel total de -5, 227 mises en échec et 161 tirs bloqués.

Finalement, il faut aussi concéder à Pacioretty un net avantage sur le plan défensif. Il a causé 193 revirements en 6 saisons, contre 450 pour Tavares.

 

Conclusion

Sur le plan offensif, John Tavares est beaucoup plus complet que Max Pacioretty. Il marque un peu plus de buts et récolte un nombre de passes considérablement supérieur. JT est beaucoup plus menaçant que Pacioretty lorsqu’il a la rondelle. La principale force du numéro 67, c’est son tir et le fait qu’il a un flair pour se placer en bonne position de réception de tir. Tavares manie beaucoup mieux la rondelle, patine davantage, alimente mieux ses coéquipiers, tout en ayant un très grand talent pour remplir le filet.

Il faut toutefois concéder que dans son propre territoire, Pacioretty est meilleur que Tavares. Il est plus fiable défensivement et s’implique davantage physiquement. Malheureusement, des joueurs fiables dans leur territoire et engagés sur le plan physique, c’est beaucoup plus fréquent que des joueurs avec un talent offensif complet comme Tavares. Les deux types de joueurs sont nécessaires pour gagner, mais il est clair que l’un des deux rôles a une plus grande valeur aux yeux des partisans et attire nécessairement un salaire plus imposant.

 

Via Andrew Zadarnowski