Le grand cœur d’Alexei Emelin

Alexei Emelin est un homme physique sur la patinoire, mais hors glace, l’athlète de 29 ans est une autre personne.

Le défenseur des Canadiens a soumis une lettre – il  y a quelques mois – à un jeune de 10 ans nommé Thomas (un nom fictif afin de garder l’anonymat). Ce dernier est dysphasique et il vit avec un TDAH. C’est ardu pour lui de comprendre son environnement.

C’était important pour Emelin de lui rédiger une lettre, lui qui s’est retrouvé dans une situation semblable.

Emelin a mentionné à Thomas dans la lettre « qu’il se sentait sur une autre planète quand il est arrivé de Russie; qu’il a travaillé fort pour comprendre la langue et les modes de fonctionnement au Canada », peut-on lire dans le quotidien Le Soleil.

Le message du joueur russe s’est terminé comme suit : « le prochain but que je compterai, je le ferai pour toi, cher Thomas ».

Emelin a également invité Thomas et sa famille à assister à un match au Centre Bell (le 6 février 2016) et à visiter le vestiaire des Canadiens. Le joueur du CH a même donné une rondelle du match en question au jeune Thomas.

Le 29 mars 2016, Emelin a fait bouger les cordages. De la joie à l’état brut pour Thomas et sa mère. Par contre, les arbitres ont refusé le but, mais cela n’a pas empêché le garçon de dire que ce but était pour lui.

D’ailleurs, une amie d’Emelin ira porter la rondelle du but refusé à Thomas. Un point d’exclamation à une histoire qui aura changé la vie d’un individu qui vivait des moments très difficiles. Emelin peut être fier de ce qu’il a apporté à ce garçon de 10 ans.