Le couple Maripier Morin-Brandon Prust insulte un internaute

Canadiens

Si, dans les prochains mois ou années, vous voyagez sur un vol d’Air Canada et que vous croyez reconnaître Maripier Morin parmi les passagers, détrompez-vous. Il serait étonnant que l’animatrice télé et épouse de Brandon Prust fasse à nouveau affaire avec ce transporteur aérien. Visiblement confrontée à un retard ou une annulation de vol, Maripier Morin n’a pas pu s’empêcher (et on peut la comprendre) de partager sa frustration sur Twitter, dimanche soir. Au-delà du vol retardé ou annulé, elle s’est surtout insurgée contre l’attitude des employés d’Air Canada.

Son conjoint Brandon Prust lui a rapidement répondu qu’elle aurait dû suivre son conseil et voyager avec WestJet. Jusque là, rien de grave. La vedette télé a trouvé qu’Air Canada a mal agi et s’en est plaint de façon respectueuse sur Twitter. C’est légitime.

…mais ce n’est pas tout!

Les choses se sont toutefois envenimées quand un internaute (fort probablement une troll) a répliqué à Brandon qu’il aurait dû écrire son commentaire en français.

Parce que, tsé, c’est bien connu: c’est aux internautes de décider dans quelle langue un joueur de hockey anglophone et une animatrice francophone doivent échanger sur les réseaux sociaux.

Néanmoins, le couple Morin-Prust n’aurait pas dû alimenter ce «J». Après le commentaire «en français svp» de l’internaute, Brandon Prust a rétorqué avec une attaque à la sexualité du gars. À ne jamais faire, sous aucun prétexte. L’insulte (en français) a visiblement été écrite sous le coup de la colère, puisqu’il y a une faute de frappe plus qu’évidente. Le présumé troll a enchaîné en se moquant de l’ancien joueur du Canadien et de sa mauvaise utilisation de Google Translate.

Parce que, tsé, c’est clair que Google Translate change les «t» en «y».

Prust a émis son dernier commentaire en expliquant que c’était Maripier Morin qui avait rédigé l’insulte en français et qu’elle trouvait que le «J» en question avait une moustache horrible.

 

Adam, un fan du CH, a alors décidé de sauter dans la mêlée en avouant être diverti par la dispute, mais a bien sagement conseillé au couple de ne pas répondre à ce genre de commentaires. Un autre utilisateur de Twitter, Claude Lsaard, a simplement insulté le fameux «J». Prust a alors pris sa meilleure décision de la soirée et a bloqué le troll.