Le Canadien va racheter le contrat de Steve Mason

Embed from Getty Images

Quelques heures après avoir fait son acquisition des Jets, le Canadien a placé Steve Mason au ballottage dans le but de racheter sa dernière année de contrat. Le gardien aura donc un impact de 1,366 M$ sur la masse du Tricolore au cours des deux prochaines années. Il était supposé avoir un salaire de 4,1 M$ cette saison.

Ça peut sembler décevant, mais c’est exactement ce que le Tricolore devrait faire avec son espace salariale. Au lieu de signer des joueurs en déclin à un contrat trop élevé, ils prennent les mauvais contrats des équipes en problème avec le plafond et ça leur permet de prendre des chances sur des joueurs dans la fleur de l’âge qui ont encore un certain potentiel comme Joel Armia. Ils ont aussi pu se prendre quelques billets de loterie supplémentaires au repêchage, ce qui est toujours intéressant.

Même avec un salaire réduit, Steve Mason n’était visiblement pas tentant pour le reste du marché et c’est compréhensible étant donné qu’il y a peu d’équipes à la recherche de cerbères et ceux qui l’étaient ont à peu près tous trouvé leur cible. Ce sera donc intéressant de voir s’il restera une place pour le gardien ou s’il est arrivé trop tard sur le marché et qu’il devra s’expatrier vers l’Europe. Cette deuxième option me surprendrait un peu plus puisqu’il était quand même en demande l’an passé, mais considérant la complexité de ce marché, ce n’est certainement pas impossible.