Le Canadien a la meilleure banque de choix pour le prochain repêchage

Embed from Getty Images

Comme la saison du Tricolore est perdue, c’est le futur de l’équipe qui fait vibrer les partisans. C’est notamment pour cette raison que l’officialisation de la signature d’Alex Barré-Boulet a touché une corde sensible. À ce sujet, c’est bon de lire le texte matinal de Calem Burger qui se penche sur le travail de Trevor Timmins avec les bons choix au repêchage et on y voit qu’il se débrouille très bien.

C’est une bonne nouvelle pour le Tricolore, qui jouera gros lors du prochain encan amateur. Non seulement ils ont besoin d’un bon joueur au sommet parce qu’ils ont préféré une relance à une reconstruction, mais grâce au travail de Marc Bergevin, ils arrivent là avec la meilleure banque de choix de la ligue lorsqu’on regarde la valeur historique de leurs sélections.

C’est Sean Tierney qui a ressorti ça à l’aide du travail précédemment accompli par Michael Schuckers. En gros, ce dernier a regardé tous les repêchages de la LNH pour établir une valeur sur 1000 à chaque choix selon le résultat des joueurs choisis à cet échelon et ça nous permet de voir les attentes logiques que l’on peut placer envers l’équipe qui sélectionne les joueurs. Ce n’est pas une méthode parfaite puisque ça ne prend pas la loterie du repêchage en compte, mais ça nous donne un bon aperçu.

Ce qui est encourageant, c’est que ce tableau ne prend pas en compte le fait que deux des choix de cinquième ronde du Canadien devraient se retrouver au quatrième tour rendu en juin à cause des conditions dans les transactions avec les Oilers et les Kings. Ce qui est impressionnant, c’est que Bergevin a fait ça sans faire l’acquisition d’un choix de première ronde supplémentaire.

Par contre, c’est là que la mauvaise saison du Tricolore vient payer puisqu’il se retrouve avec deux très bons choix en deuxième ronde (avec celui de Chicago) en plus de ceux des Capitals et des Leafs. Trevor Timmins aura donc plusieurs occasions de se racheter auprès des amateurs du Canadien, mais il n’a tout simplement pas le droit de se planter parce que Marc Bergevin lui a bien mis la table. Bien évidemment, c’est possible que d’ici là, il lui enlève des munitions pour s’améliorer à court terme et se procurer un peu de sécurité d’emploi, mais ça fait partie de la game quand tu as autant d’atouts futurs et de trous dans l’alignement.

La distribution des choix pour le prochain repêchage