Le Canadien est une des 8 équipes auxquelles Kessel accepterait d’être échangé

[oboxads]

Dans son article de samedi après-midi, Bob McKenzie avait une note assez intéressante à propos de Phil Kessel, qui devrait être échangé avant le prochain repêchage. Selon le meilleur informateur de la planète LNH, l’attaquant a une clause de non-échange limitée qui lui permet d’identifier 8 équipes auxquelles il accepterait d’être échangé.

Kessel avait soumis sa liste à la date limite des transactions et selon McKenzie, le Tricolore y apparaît. Les 7 autres organisations sont les Bruins, les Blackhawks, les Kings, le Wild, les Rangers, les Flyers et les Penguins, ce qui veut dire que Montréal est la seule ville canadienne du groupe.

Bien évidemment, si Bergevin voulait faire l’acquisition de Kessel, il faudrait faire de la place sous le plafond salarial puisque l’attaquant a un impact de 8M$ à ce niveau. Il faudrait aussi donner pas mal de bons jeunes joueurs et de choix bien placés aux Leafs, mais c’est bon de voir que le Canadien a la possibilité de faire partie de la course.

Ceci étant dit, il est beaucoup trop tôt pour acheter un chandail du bleu blanc rouge avec le nom de Kessel dans le dos. L’échange en tant que tel sera très difficile à négocier et rien ne garantit que la direction de Toronto est prête à envoyer le marqueur prolifique dans la division alors qu’il y a 6 autres possibilités en dehors de l’Atlantique.

Les Leafs pourraient aussi tenter de négocier avec une équipe absente de la liste en tentant de convaincre Kessel d’accepter cette transaction. Bref, il y a encore pas mal d’incertitude dans ce dossier, mais ce sera à suivre avant le repêchage.