Le Canadien essayait d’obtenir un choix en fin de 1re ronde selon Trevor Timmins

Embed from Getty Images

Encore une fois cette année, le Canadien a ignoré le talent local en ne repêchant aucun joueur de la LHJMQ. En fait, le lien le plus près qu’ils ont sélectionné vient de Sean Farrell, qui avait été choisi par les Foreurs de Val-d’Or en 2017. Il ne s’est évidemment jamais présenté.

C’est une histoire qui fatigue beaucoup de partisans, mais qui semble encore plus agacer Trevor Timmins. Le responsable du repêchage du Tricolore était en entrevue avec Tony Marinaro et il a été d’une candeur que l’on voit rarement de la part des décideurs du Canadien.

Il a avoué être tanné de cette histoire et il a répété qu’il était très déçu après un repêchage lorsque l’équipe ne ramasse pas de joueur de la LHJMQ. Timmins a également dit que c’était quelque chose qu’il prenait de personnel.

Par la suite, il a défendu ses choix de Vejdemo (vs Nicolas Roy) et Juulsen (vs Beauvillier) tout en rappelant qu’il adorait Samuel Girard, mais que l’échange d’Andrew Shaw l’avait empêché de le repêcher.

L’information la plus intéressante est toutefois venue à la fin de cette réponse de Trevor Timmins. Il a avoué que le Canadien voulait échanger ses deux choix de deuxième ronde pour revenir en première ronde parce qu’il y avait des joueurs de la LHJMQ disponibles qui les intéressaient.

Il a toutefois expliqué que comme le Canadien et les Blackhawks avaient fait les séries, ça a descendu leurs choix de deuxième ronde. Ça a été suffisant pour les empêcher de faire ça. Timmins a aussi noté qu’ils ont quand même pu repêcher Tuch et Mysak, que certains clubs derrière eux visaient avec leurs choix.

Mavrik Bourque, choisi au 30e échelon par les Stars, est probablement la cible la plus logique pour ce genre de geste puisque Hendrix Lapierre (22e) et Justin Barron (25e) sont sortis un peu trop haut pour donner une chance au Tricolore d’aller les chercher avec un échange.

Bref, Trevor Timmins est pas mal tanné d’entendre parler de cette histoire, mais pas suffisamment pour changer son processus ou sacrifier un choix de septième ronde sur un joueur de la LHJMQ qui aurait trop peu de chances de signer un contrat de la LNH.

La réponse complète de Trevor Timmins