Le Canadien doit se méfier du légendaire Erik Karlsson

Dire qu’Erik Karlsson est le meilleur défenseur offensif de la ligue, ça ne choque pas grand monde. Plus ou moins tous les amateurs de hockey sont en accord avec cette affirmation.

Que Karlsson ait marqué 9 points en 6 matchs depuis qu’il s’est remis de sa blessure, ça ne surprend personne. Qu’il ait récolté trois points à ses deux dernières parties, non plus.

Le défenseur étoile des Sénateurs a une incroyable fiche de 465 points en 562 matchs, des chiffres qui feraient rougir bien des attaquants de premier plan dans la ligue.

Contre les Flyers, jeudi dernier, il a récolté deux points ou plus pour une troisième fois cette saison. Je vous rappelle qu’il n’a disputé que 6 parties jusqu’à présent. Toutefois, il est véritablement entré dans l’histoire en obtenant deux passes lors de ce match. Karlsson est devenu le défenseur qui a connu le plus de matchs de deux points depuis 2002 (115). Il a dépassé une autre légende, Nicklas Lidstrom(114), ainsi que Sergei Gonchar (114).

En 4e et 5e place, on retrouve Brent Burns et Mike Green qui en ont 105 chacun et qui jouent encore dans la ligue. Burns et Green pourraient donc également dépasser Lidstrom et Gonchar, mais pas Karlsson: oubliez ça. Le défenseur suédois est arrivé dans la ligue en 2009: n’a que 27 ans! Des soirées de plus d’un point, il va en connaître plusieurs autres. Il faut donc s’attendre à le voir pulvériser ce record et atteindre des sommets inaccessibles, notamment pour ce qui est de cette statistique.

Le CH est mieux de bien couvrir Karlsson ce soir, parce que sinon, il pourrait facilement connaître son 116e match de deux points et plus.