Calem Burger

Le Canadien dit au revoir à 4 de ses recruteurs

Canadiens

 

Quatre recruteurs amateurs du Canadien de Montréal ont récemment appris que leur contrat ne serait pas renouvelé au-delà du 30 juin.

Outre Steve Ludzik Jr, qui a appris son congédiement alors qu’il faisait son jogging, Alvin Backus (Colombie-Britannique), Andy Bezeau (Nouvelle-Angleterre) et Pat Westrum (Ouest canadien et Minnesota) ont tous été remerciés par le CH. Dans le cas de Ludzik et Bezeau, les deux hommes étaient recruteurs pour le tricolore depuis peu, mais Backus faisait partie de l’organisation depuis 6 ans et Westrum depuis 11 ans.

 

25% des recruteurs remerciés

Ces départ signifient tout de même que le tricolore se départit du quart de ses recruteurs, à une dizaine de jours du repêchage le plus important de l’organisation depuis très longtemps. Puisque ces recruteurs travaillent à temps partiel et relève de l’équipe de recrutement du tricolore, il ne faut pas nécessairement y voir une volonté du CH de faire table rase et de modifier à 100% sa façon de recruter. Ça ressemble seulement à une légère restructuration afin de laisser la place à d’autres personnes qui apporteront sans doute un regard différent sur les joueurs que le CH souhaite évaluer.

Bref, après le changement de garde chez le Rocket et maintenant ce petit renouveau au sein de ses recruteurs, le Canadien ne semble pas vouloir amorcer une réelle transformation de son organisation. On peut comprendre qu’avec le troisième choix au total au prochaine repêchage, en plus de 4 choix de second tour et 3 choix de 4e ronde, le Canadien n’ose pas trop bouger.

Après le repêchage, le marché des joueurs autonomes sera un autre test important pour Marc Bergevin et sa garde rapprochée. Le dossier de Max Pacioretty, la situation de John Tavares et de quelques autres agents libres, en plus des nombreuses rumeurs de transactions dans la ligue font en sorte que le tricolore pourrait racheter sa dernière saison ou, au contraire, continuer de s’enliser.

 

Via Martin Leclerc, Radio-Canada et Le Journal de Montréal