Le Canadien aurait encore une chance de gagner la loterie du repêchage

Embed from Getty Images

Lundi matin, la LNH a laissé couler la date pour la loterie du repêchage. Celle-ci aurait maintenant lieu le 26 juin, soit la date initialement prévue pour la première ronde du repêchage. En soirée, Bob McKenzie, qui est la référence en la matière, a dit qu’il entendait la même chose, mais qu’il s’était aussi fait dire que rien n’était coulé dans le béton.

Ce ne sont pas les seules informations que Bob McKenzie a sorti sur Twitter lundi soir et ça fera plaisir à beaucoup de fans du Canadien. Avant de plonger dans ces infos, c’est bon de préciser qu’il a aussi écrit que de ce côté, rien n’avait été décidé non plus.

Par contre, ce qu’on peut dire avec quasi-assurance, c’est que les sept équipes qui ne participeront pas au tournoi estival seront représentées dans la loterie (sauf les Sharks dont le choix appartient aux Sénateurs).

C’est après que ça devient intéressant. Selon McKenzie, il y a pas mal de spéculation que les huit équipes éliminées dans la première ronde du tournoi estival pourraient prendre part à la loterie eux aussi. C’est donc dire que si le Canadien perdrait contre les Penguins, c’est possible que Montréal soit dans la loterie.

C’est là que la logistique deviendrait compliquée parce que la loterie du 26 juin aura lieu avant la première ronde des séries. C’est donc possible que le 26, la LNH tienne une loterie à 15 équipes avec sept choix pour lesquels on connait les équipes et huit autres choix d’équipes éliminées qui seront attribués dans une loterie subséquente.

Par exemple, si l’un de ces huit choix remportait Alexis Lafrenière et qu’un autre ramassait le troisième choix du repêchage, on ne saurait pas immédiatement quelles équipes mériteraient ces choix. Il y aurait une autre loterie après la première ronde pour attribuer ces choix gagnés dans la première loterie du 26 juin.

Pour le moment, on ne sait pas si les huit équipes éliminées auraient toutes les mêmes chances de remporter le meilleur choix ou si ce serait basé sur le classement, ce qui serait à l’avantage du Canadien dans le cas d’une élimination au premier tour.

C’est donc dire qu’au moment de jouer le premier tour, on saurait quels choix seraient à l’enjeu pour les équipes éliminées afin de permettre aux partisans de voir s’ils veulent que leur équipe avance ou s’ils préfèrent avoir une chance sur quatre d’avoir un choix dans le top trois si on prend le scénario ci-dessus.

Bref, ce serait plutôt compliqué, mais ça donnerait encore une chance au Canadien de remporter la loterie Lafrenière et pour plusieurs, ce serait suffisant. Il faut dire que c’est certainement mieux que le système proposé par la LNH au début du mois qui serait venu avec un repêchage début juin.

Pour le moment, rien de tout ça est certain et si l’on se fie à ce que l’on vit au cours des derniers mois, ça pourrait changer à quelques reprises avant qu’on y arrive pour vrai, mais pour que ça commence à circuler sur les réseaux sociaux, il faut que ce soit un scénario étudié sérieusement par la LNH.