Christophe Perreault

Le 28 avril pourrait être la date la plus importante de la saison du Canadien

Embed from Getty Images

Comme la saison du Canadien est clairement perdue, c’est difficile de suivre les derniers matchs avec le même enthousiasme. Par contre, ce sera différent dès la fin de la saison parce que la direction de l’équipe devra être très active pour replacer cette formation sur la bonne voie. Cette relance pourrait s’amorcer dès le 28 avril, qui est la date présentement envisagée par la LNH pour la loterie du repêchage selon Pierre Lebrun. Ce n’est pas officiel, mais ça suit ce que l’on a vu lors des années précédentes.

Considérant l’impact des joueurs de haut niveau dans cette ligue, la loterie du repêchage est devenue l’un des événements les plus importants de la saison dans la LNH et cette année, le Tricolore y participera. Les chances de gagner l’une des loteries sont quand même faibles, mais avec Rasmus Dahlin, Filip Zadina et Andrei Svechnikov comme prix disponibles dans ce tirage, ça vaudra la peine de surveiller ça de très près.

Présentement, le Tricolore aurait les sixièmes meilleures chances, mais avec toutes les blessures, le club pourrait continuer de glisser. C’est d’autant plus le cas lorsqu’on voit que les cinq équipes derrière Montréal ont tous obtenu au moins un point à leur dernière sortie. Ça fait en sorte qu’Edmonton est seulement un point derrière le Tricolore tandis que Vancouver a un retard de deux points. Ce serait surprenant que Montréal rattrape Ottawa, Buffalo ou l’Arizona, mais arriver au repêchage avec la quatrième plus grosse probabilité ne serait pas une mauvaise chose. En plus, ça ferait en sorte que le pire choix possible serait le septième.

Le 28 avril sera évidemment crucial pour toutes les équipes concernées, mais si les Sens remontent un peu au classement, ils seront au cœur de l’intrigue. S’ils ne gagnent pas cette loterie et qu’ils se retrouvent avec un septième, huitième ou neuvième choix, ils auront une décision importante à prendre. Ils auront jusqu’à la veille du repêchage pour décider s’ils envoient leur choix à l’Avalanche ou s’ils le gardent et envoient plutôt celui de l’an prochain.