Max Pacioretty a la grippe // Scott Gomez de retour contre les Bruins?

Canadiens
scott gomez
scott gomez

Lars Eller affrontera son ancienne équipe pour la deuxième fois, depuis qu’il a été échangé en compagnie de Ian Schultz aux Canadiens de Montréal en retour de Jaroslav Halak. Ce geste, du directeur général du Tricolore. a fait beaucoup jaser lorsque cette transaction est arrivée. Les partisans ne voulaient pas que «Jaro» quitte la formation Montréalaise. Après plus d’un an et demi, les fans du CH n’ont plus rien à reprocher aux dirigeants du Club de hockey Canadien.

Le Danois connaît une bonne saison, surtout avec son match de cinq points contre les Jets de Winnipeg, et aussi, dans l’ensemble. Eller figure parmi les meilleurs joueurs du Tricolore pour le différentiel le plus élevé depuis le début de la campagne 2011-2012.

Voici ce que Lars Eller a mentionné aux médias au terme de l’entraînement matinal des Canadiens, lundi matin, à Brossard : «Tout ce qui compte, ce sont les deux points au classement. C’est plaisant de jouer contre la formation qui t’a repêché et qui t’a permis de marquer ton premier but dans la LNH. Je veux simplement continuer de jouer de la même façon et permettre à mon équipe de remporter la victoire. Je vais essayer du mieux que je peux comme je le fais contre tous les gardiens de la LNH. Je ne sais pas si c’est le point tournant de ma carrière ou de ma vie, a commenté le principal intéressé. Je crois que je suis le même joueur qui tente de faire les mêmes choses qu’auparavant.»

Citation : TVA Sports

Gomez en poste jeudi?

Scott Gomez s’est entraîné avec ses coéquipiers, lundi matin, au Complexe sportif Bell de Brossard. Il prenait la place de Max Pacioretty. À noter que le numéro 67 du CH est resté chez lui en raison de la grippe.

Gomez pourrait faire un retour dans l’alignement des Canadien, jeudi soir, face aux Bruins de Boston. Sinon, il pourrait renouer avec l’action, samedi, au Centre Bell, contre les Sénateurs d’Ottawa.

Aucune lutte entre Price et Halak

Carey Price est très humble et il n’a rien contre Jaroslav Halak. Le gardien du Tricolore sera en poste face à Halak et pour lui, ce sera un match comme les autres.

«Quand il est parti d’ici, il était au sommet de sa forme. Il a mené notre équipe aux finales d’association. Les partisans étaient attachés à lui – et c’était mérité. Mais, au bout du compte, c’est un match Blues contre Canadiens, pas un duel entre lui et moi. Nous nous entendions bien. C’est primordial pour des gardiens. Nous tentions de nous surpasser et de nous aider à donner le plus de nous-mêmes. Il jouait bien et, à la fin la décision revenait à l’entraîneur. Celui qui performait le mieux obtenait le départ. Et à cette époque, il performait extrêmement bien. C’est pour cela qu’il était davantage utilisé que moi.»

Citation : 98,5 Sports

* * *

Photo : Ultrawig