L’absence de Carey Price fait vraiment mal au Canadien

Carey Price - NHL Awards

Avant de commencer, je vais juste dire que je sais que le titre de l’article est évident, mais de plus en plus, les fans du Canadien pointent vers l’attaque pour expliquer la chute du club qui est passé de la meilleure équipe de la division jusqu’au 11 novembre à la pire depuis cette date.

C’est vrai que l’attaque en arrache depuis le 11 novembre (2,3 buts par 60 minutes depuis ce temps-là), mais 8 équipes ont fait pire pendant cette séquence (dont les Prédateurs de Nashville, qui sont l’adversaire du Tricolore ce soir). C’est un problème, mais il n’est pas aussi gros que celui devant le filet où le Canadien ne devance pas autant d’équipes.

Les Hurricanes de la Caroline et les Coyotes de l’Arizona sont les seules équipes qui ont un pire % d’arrêts que le Canadien depuis le 11 novembre. Comme ce sont des organisations qui donnent la majorité de leurs départs à Cam Ward et Mike Smith, ce n’est jamais bon d’être dans leur coin du classement lorsqu’on parle de gardiens.

Les gardiens du Canadien ont maintenu un % d’arrêts de 88,7% depuis le 11 novembre et ce serait encore pire sans 3 départs de Price (tous des victoires) pendant lesquels il a conservé un % d’arrêts de 92,7%.

Cette différence de 4% peut sembler minime, mais comme le Canadien a accordé à peine plus de 25 lancers par match pendant cette période, on parle d’un but de plus par match compté par l’adversaire. On voit clairement l’impact de Price dans un graphique publié par Ryan Lambert sur Puck Daddy lundi matin.

Comme je le disais au départ, je ne t’apprends rien de nouveau. Carey Price était le MVP l’an passé et même si l’équipe joue mieux devant lui cette saison, son absence coule l’organisation. Ce n’est rien contre Gallagher, qui est aussi très important pour le Canadien, mais considérant l’importance de sa position dans la LNH et sa domination au cours des dernières années, lorsque Carey Price est blessé, il n’y a pas de joueur plus important que lui dans l’infirmerie du Tricolore.

Comparaison des moyennes roulantes de 5 matchs du % d’arrêts du Canadien et des Bruins

02729370-a7e9-11e5-8066-e1dc368e0585_Screen-Shot-2015-12-21-at-8-42-53-AM