LA statistique du match #29 des Canadiens (Le gros match de Brière)

brière

Cette année, le 25stanley vous offre, après chaque match du CH, une statistique dont on parle moins ailleurs, mais qui nous saute aux yeux par rapport au match de nos Glorieux de la veille. Parfois, ce sera une statistique avancée alors qu’à d’autres moments, ce sera une statistique un peu plus classique.

Mardi soir, le Canadien est allé chercher une victoire chanceuse contre les Devils du New Jersey en gagnant 4-3 en fusillade au domicile des Devils. Plusieurs des joueurs du CH ont été mis à mal par les joueurs des Devils, mais certains ont réussi à sortir du lot. C’est notamment le cas de Daniel Brière.

Bien que le retour en force de Desharnais est celui qui attire le plus d’attention chez les amateurs présentement, il faut ne pas sous-estimer celui de Brière. C’est lui qui a mené le CH pour le % Corsi mercredi soir. Il a terminé avec 65 %, une amélioration de plus de 30 % par rapport aux séquences où il était sur le banc.

En plus, il n’a pas fait ça contre des pieds de céleri alors qu’il était opposé au trio de Jagr-Zubrus-Zajac lors de la majorité de la soirée. Il a fait ça en ayant seulement 3 de ses 10 mises au jeu en zone offensive.

De plus, Brière est le seul attaquant du top 9 à ne pas avoir un +/- de chances de marquer négatif. Ce +/- est la même chose que le +/- normal, mais il calcule les chances de marquer au lieu des buts. 8 des 9 attaquants des 3 premiers trios du CH se sont retrouvés dans le négatif et Brière est le seul à avoir évité la catastrophe avec 3 chances de chaque côté lorsqu’il était sur le jeu.

C’est le genre de choses qui me permettent de dire que Brière a été le meilleur attaquant du CH hier soir. Il faut dire que cette passe ne nuit pas non plus.