LA statistique du match #22 des Canadiens (L’utilisation de Brière)

Daniel Brière

Cette année, le 25stanley vous offre, après chaque match du CH, une statistique dont on parle moins ailleurs, mais qui nous saute aux yeux par rapport au match de nos Glorieux de la veille. Parfois, ce sera une statistique avancée alors qu’à d’autres moments, ce sera une statistique un peu plus classique.

Mardi soir, le CH a donné une volée au Wild du Minnesota en les battant 6-2. Bien évidemment, la statistique que les amateurs vont retenir est le tour du chapeau de Max Pacioretty et c’est bien normal.

Toutefois, lorsqu’on regarde les statistiques avancées, on remarque que Pacio n’est pas le seul à avoir brillé mardi soir, Daniel Brière aussi. Brière n’a pas seulement contribué à la victoire avec son but. Il a également bien fait dans les missions défensives qui lui ont été confiées par Michel Therrien au cours du match.

En effet, le petit attaquant du Canadien a été utilisé contre le 1er trio du Wild composé de Koivu, Parise et Coyle lors de la quasi-totalité de son temps de glace à 5 contre 5 mardi soir. C’est une grosse responsabilité puisque ce trio fait très bien depuis le début de la saison.

De plus, Brière n’a obtenu que 2 mises en jeu offensives pendant la rencontre, lui qui a pris part à 16 face-off contre le Wild. C’est donc dire qu’il a joué contre les meilleurs joueurs adverses en commençant de la zone défensive lors de la majorité du match. Disons que ce n’est pas le genre d’utilisation qui te permet de créer de l’offensive ou qui laisse place à l’erreur.

Cette grosse responsabilité n’a pas dérangé Brière qui a terminé la soirée avec un % Corsi de 55,6%, ce qui l’a placé au 2e rang des attaquants du CH pour le match de mardi soir. Le seul qui l’a devancé est David Desharnais.

On peut donc dire que le trio de MaxPac n’est pas le seul qui a bien performé contre le Minnesota. Daniel Brière, Tomas Plekanec et Brian Gionta ont également bien fait en remplissant le défi que leur a donné Michel Therrien.