LA statistique du match #16 des Canadiens

david desharnais ete
david desharnais canadiens

Cette année, le 25stanley vous offre, après chaque match du CH, une statistique dont on parle moins ailleurs, mais qui nous saute aux yeux par rapport au match de nos Glorieux de la veille. Parfois, ce sera une statistique avancée alors qu’à d’autres moments, ce sera une statistique un peu plus classique.

Jeudi soir, c’était le retour au jeu de David Desharnais après que celui-ci ait fait un tour sur la galerie de la presse pendant le match contre les Blues de St-Louis. Les stats semblent nous dire qu’il ait connu un bon match et ce, malgré la défaite des siens contre les Sénateurs.

En effet, le trio de Desharnais-Bourque-Bournival a terminé avec le meilleur % Corsi de l’équipe jeudi soir. On se rappelle que le % Corsi calcule le % des lancers tentés par le Canadien par rapport aux lancers tentés totaux lorsque le trio en question est sur la glace. Ça nous permet de savoir qui a la possession de la rondelle en zone offensive et qui doit toujours jouer dans sa zone.

La ligne de Desharnais a terminé avec un % Corsi de 65% jeudi soir, ce qui est une amélioration de 12,3% par rapport aux moments où le petit centre du Canadien était au banc des siens.

De plus, la ligne a réussi cette bonne performance malgré le fait que leur entraîneur ne les ait pas ménagé au cours du match. En effet, le trio de Desharnais, Bournival et Bourque a dû affronter le trio piloté par Jason Spezza lors de plus de 75% de leur temps de glace à 5 contre 5.

Aussi, les gars n’ont pas eu l’avantage des mises en jeu puisque Desharnais n’a eu droit qu’à 30% de ses mises en zone offensive. On peut donc dire que le succès de DD et de ses compagnons de trio n’est pas venu pas parce que leur entraîneur les a protégé lors du retour au jeu du centre.

Ce n’est qu’un match, mais c’est plaisant de voir que Desharnais a été capable de s’occuper d’un gros trio adverse dans des situations qui n’étaient pas toujours faciles. Ce n’était pas toujours le cas avant son congé et s’il peut continuer ainsi, il pourrait diminuer le poids sur les épaules d’un gars comme Eller qui commence à en avoir un peu trop dans son assiette.

C’est donc dire que Bourque, Desharnais et Bournival ont pris avantage du trio de Spezza, Conacher et Greening jeudi soir, ce qui est une bonne nouvelle pour l’équipe. Malheureusement pour le CH, ce ne fut pas suffisant pour sortir avec une victoire jeudi soir.