La course pour Rasmus Dahlin // Un match piège contre les Jets

Embed from Getty Images

Normalement, un match contre les Jets, qui ont gagné huit de leurs neuf derniers matchs, alors que le Tricolore tente de se placer pour la loterie ne serait pas trop inquiétant. Après tout, Winnipeg est l’une des meilleures équipes de la LNH et ils connaissent de bons moments avant les séries où un affrontement en deuxième ronde contre les Prédateurs semble inévitable.

Par contre, Winnipeg est aussi une équipe amochée qui a joué hier et qui a accordé cinq buts aux Sénateurs, qui sont loin d’être une force de la ligue. C’est Connor Hellebuyck qui était le gardien lors de cette rencontre et à l’approche des séries, ce serait surprenant de voir Winnipeg prendre un risque avec leur sauveur devant le filet en le renvoyant dans l’action. On risque donc de voir Eric Comrie, qui a un % d’arrêts e 88% en quatre départs en carrière, ou Steve Mason, qui est incommodé par une blessure au genou et qui n’a pris part qu’à deux matchs en 2017.

C’est une porte qui s’ouvre pour le Canadien, particulièrement avec Carey Price de l’autre côté de la patinoire. En plus, les Jets sont pratiquement assurés de terminer au deuxième rang de la division, donc ce n’est pas impossible que Paul Maurice décide de reposer quelques joueurs lors d’un deuxième match en deux soirs.

Bref, même si c’est un adversaire redoutable qui s’en vient au Centre Bell pour le dernier match local de la saison, on parle aussi d’un club vulnérable à cause des circonstances particulières de l’affrontement. On verra aussi des joueurs du Canadien qui voudront bien terminer cette saison à la maison où il n’ont pas été si mauvais cette année (18-14-8).

Par contre, une victoire locale serait une très mauvaise nouvelle puisqu’il y a une occasion réelle de prendre la troisième place dans la loterie Rasmus Dahlin. Ce n’est pas tant pour la probabilité supérieure de 2% pour le défenseur suédois que c’est important. C’est surtout que ça donnerait une probabilité de 85% au Tricolore de se retrouver dans le top cinq du repêchage. Ça descend à 57/58% au rang actuel, donc malheureusement pour les 21 302 partisans qui iront terminer la saison au Centre Bell, une défaite honorable contre les Jets ferait vraiment du bien au futur de l’équipe.

Classement

La logique a été respectée dans les matchs impliquant cette course lundi soir, ce qui fait en sorte que le meilleur scénario du Tricolore semble encore être la troisième place dans la loterie. Le match de mercredi entre les Sabres et les Sénateurs peut nous donner un peu d’espoir, mais il faudrait que les Sens gagne ce match-là en plus de battre les Penguins ou les Bruins alors que Montréal conserverait un parcours impeccable. Disons qu’à son endroit actuel dans la loterie, le Canadien a plus de chances de gagner Rasmus Dahlin (9,5%) que de voir ce scénario se réaliser.

Les autres matchs à surveiller

Red Wings @ Blue Jackets, 19h

Aucune équipe n’est plus négligée par Mise-O-Jeu que les Red Wings ce soir, donc ce serait aussi surprenant de recevoir de l’aide des Blue Jackets. Ces derniers sont encore à la poursuite des Penguins pour l’avantage de la glace en première ronde en plus de devoir repousser les Flyers ainsi que les Devils pour éviter de se retrouver à Washington ou Boston. Ils ont eu leur leçon contre Vancouver et on ne peut pas s’attendre au même miracle deux matchs en suite.

Coyotes @ Flames, 21h

C’est celui-là le match le plus important pour le Canadien. Les Coyotes pourraient continuer leur bonne séquence et finalement dépasser le Tricolore au classement. Contre les Flames, ils ont certainement une opportunité de le faire alors qu’aucune équipe n’a une pire fiche que Calgary dans leurs 10 derniers matchs (2-8). Si c’est Antti Raanta devant le filet, Montréal a de très bonnes chances de les dépasser dans la course à la loterie à moins qu’ils aient surpris les Jets plus tôt dans la soirée bien évidemment.

Golden Knights @ Canucks, 22h

C’est le match le plus difficile des Canucks d’ici la fin de la saison. C’est aussi le premier depuis l’annonce de la retraite des Sedin, donc si l’émotion est suffisante pour leur permettre de battre un adversaire dont le travail est terminé en saison régulière, ce sera une excellente nouvelle pour Montréal. Avec quelques victoires, c’est encore possible que le Tricolore se tire dans le pied dans cette loterie et un peu de coussin de la part des Canucks laisserait un peu de place à l’erreur/la victoire pour Montréal. Si près du but, on va prendre tout ce qui passe.