La blessure de Jon Merrill pourrait signifier le départ de Mark Barberio

Mercredi midi, on a appris que Mark Barberio avait été soumis au ballottage. À priori, ça semble être une formalité pour le défenseur qui devrait rejoindre les IceCaps. Après tout, aucun joueur n’a été réclamé au ballottage jusqu’à maintenant cette année et il n’avait pas été réclamé lorsqu’il avait été soumis à la même date l’an passé.

En plus, il avait alors un contrat à 2 volets et il gagne maintenant 750 000$ peu importe où il joue. C’est sans parler de son entente de 2 ans. Par contre, à cause d’un joueur et d’une équipe en particulier, ce n’est peut-être pas une formalité. Quelques minutes après l’annonce de Barberio, les Devils ont laissé savoir que Jon Merrill s’était fracturé un doigt en bloquant un lancer et qu’il allait manquer 4 semaines d’activité.

Jon Merrill n’est pas nécessairement le défenseur le plus connu à Montréal, mais il est gaucher comme Barberio et il joue dans une unité défensive qui manquait assez de profondeur pour signer Kyle Quincey il y a moins d’une semaine. Même si le défenseur français Yohann Auvitu en surprend quelques-uns, c’est clair que la profondeur à la ligne bleue est un problème au New Jersey et perdre un gars pendant un mois n’aide pas la situation.

C’est là que le timing devient intéressant pour les Devils puisqu’il y a 2 bonnes options de remplacement qui s’offrent à eux sur le ballottage aujourd’hui. Bien évidemment, il y a Mark Barberio, mais Jakub Kindl est aussi un joueur intéressant au ballottage mercredi. Contrairement à Barberio, il ne reste qu’un an au contrat de Kindl, mais il a un salaire de 3 M$ cette saison. Même si les Wings en paient une partie, c’est pas mal plus onéreux. Comme le budget est plus important que le plafond salarial pour les Devils (qui n’ont que 45 contrats et plus de 10 M$ de libre sous le plafond), Barberio pourrait être un peu plus intéressant à ce niveau.

Bref, même si c’est extrêmement rare que des joueurs soient réclamés au ballottage à ce temps-ci de l’année, le timing fait en sorte que les fans du Tricolore vont devoir surveiller leur téléphone ou leur ordinateur jeudi midi pour s’assurer que la blessure de Jon Merrill ne force pas Barberio à se rendre chez les Devils au lieu des IceCaps.