Josh Brook et Joël Teasdale signent leur contrat de recrue

Embed from Getty Images

Vendredi matin, les Canadiens ont annoncé la signature de Josh Brook à un contrat de recrue. Le défenseur de 19 ans avait été choisi par le Tricolore en deuxième ronde lors du repêchage de 2017. Il devient le premier joueur que le Canadien a choisi cette année-là à signer son contrat d’entrée dans la LNH. Seul Ryan Poehling avait été appelé avant lui par Montréal.

AJOUT : Quelques minutes plus tard, le Canadien a annoncé que Joël Teasdale avait lui aussi signé un contrat de trois ans avec l’organisation, qui est désormais à 50 contrats. Ce dernier avait été invité aux multiples camps de l’équipe pour les jeunes joueurs au cours de la saison estivale et il s’est suffisamment démarqué pour se mériter un contrat de recrue. C’est un autre ancien protégé de Joël Bouchard dans l’organisation alors qu’il évolue pour l’Armada depuis son arrivée dans la LHJMQ.

C’est une mauvaise nouvelle pour Simon Després et Joel Ward, qui tentent présentement de se mériter un contrat à partir d’une invitation au camp. C’est ainsi puisque le Canadien a maintenant 49 joueurs sous contrat alors que la limite est de 50. Seuls les Coyotes sont présentement à cette limite dans la LNH et les Ducks sont les seuls autres à 49 puisque les clubs de la ligue tentent habituellement de se garder une marge de manœuvre de ce côté. Ça veut donc dire que Bergevin ne peut plus signer les deux et même s’il en signait un, ce serait maintenant une surprise (à moins qu’il fasse du ménage au niveau de ses contrats auparavant).

2e AJOUT : Grosse passe sur la palette à JS Carrières, le Canadien est bel et bien à 50 contrats présentement, mais en retranchant Teasdale, et Brook, leurs contrats glissent et ça fait en sorte qu’ils ne comptent plus dans cette limite de 50. Montréal serait donc encore à 48 contrats, ce qui est un peu plus lousse, mais qui est quand même plus près de la limite que la majorité des clubs dans la LNH.

Pour revenir à Josh Brook, celui-ci est récompensé pour sa belle performance depuis son arrivée au camp du Canadien. Ses chiffres ne sautent pas de la page (32 points en 45 matchs dans la WHL l’an passé), mais il a démontré un potentiel intéressant dans l’uniforme du Tricolore et Bergevin a visiblement voulu l’encourager avec ce contrat. Ce serait extrêmement surprenant qu’il fasse l’équipe cette année alors que l’organisation compte déjà sur une tonne de défenseurs. Par contre, comme c’est un droitier, il sera à surveiller lors du camp l’an prochain où il pourrait bien causer une surprise s’il continue ce développement.