Jake Evans prouve encore son immense talent

Embed from Getty Images

Dans une saison où les déceptions sont trop nombreuses pour les fans du Canadien, le choix de 7e ronde du repêchage de 2014, Jake Evans, est une belle surprise. L’attaquant de 21 ans est présentement le meilleur pointeur de la NCAA avec 25 points en 16 matchs et a il gonflé cette fiche avec 19 mentions d’aide, ce qui est aussi un sommet dans le circuit universitaire américain.

Il n’a pas de contrat en poche, ce qui commencera éventuellement à être inquiétant, mais en attendant, on peut admirer le talent que Trevor Timmins a trouvé pendant que le monde commençait à faire le ménage.

Evans a notamment connu une grosse partie en fin de semaine, récoltant un but et deux passes contre la sixième équipe au pays, Minnesota. Ça a permis à Notre Dame de gagner son neuvième match consécutif même si leur seul autre représentant dans le top 50 des meilleurs marqueurs est un défenseur (Jordan Gross avec 15 points).

Le talent d’Evans a été particulièrement évident sur le premier but du match alors qu’il a trouvé son coéquipier fin seul dans l’enclave avec une passe entre les patins avec le dos face au jeu. C’est le genre de séquence qui démontre bien son aisance à ce niveau et qui explique pourquoi il accumule autant de points.

C’est certain que son âge l’aide, mais lorsqu’on regarde les deux gars qui suivent dans le classement, on retrouve un choix de première ronde des Panthers (Henrik Borgstrom) et le gars qui a éliminé le Canada au championnat mondial junior l’an passé (Troy Terry), donc ce n’est pas une mauvaise compagnie à tenir pour un gars choisi aussi loin.

La soirée de travail de Jake Evans

Vidéo via Mitch Brown

Tags: