Jacques Martin aimerait avoir une autre chance comme entraîneur-chef

Habituellement, quand une équipe gagne la Coupe Stanley, tous les membres de l’organisation voient leur réputation s’améliorer. Ça commence avec les joueurs, qui peuvent bénéficier financièrement de cette conquête, et ça continue avec les membres de la direction, qui peuvent avoir de nouvelles opportunités grâce à ce gain.

Cette année, Jacques Martin est l’un des membres des Penguins qui espère recevoir ce boostDans une entrevue avec la station de radio de TSN à Ottawa, le coach de 63 ans a admis qu’il aimerait recevoir une autre opportunité pour devenir entraîneur-chef dans la LNH. Il a ajouté qu’il avait grandi depuis son départ de Montréal. Après son congédiement par le Canadien, Jacques Martin avait consulté pour le HC Lugano en Suisse pendant un an avant de joindre les Penguins, pour qui il travaille depuis ce temps-là.

Pendant sa carrière, Martin a aussi été le coach en chef des Blues, des Sénateurs et des Panthers. Il a gagné sa première Coupe Stanley dimanche, mais il avait déjà aidé le Canada à gagner une médaille d’or olympique à Salt Lake City en 2002.

En 1294 matchs de saison régulière derrière un banc de la LNH, Martin a conservé une fiche de 613-481-119-81. S’il était engagé comme entraîneur-chef demain matin, seulement 4 coachs auraient plus d’expérience que lui dans la ligue (Joel Quenneville, Lindy Ruff, Ken Hitchcock et Barry Trotz).

Si l’on assume que les Flames vont engager Glen Gulutzan, Jacques Martin a manqué sa chance cette année. Par contre, il pourrait être un candidat de choix pour une équipe qui renverrait son entraîneur au beau milieu de la saison l’an prochain et qui chercherait un coach d’expérience pour mener l’équipe à un plus haut niveau en séries.

Par exemple, les Islanders (Jack Capuano) et le Canadien (Michel Therrien) seraient certainement des organisations qui respectent ces critères et qui pourraient regarder du côté de Martin advenant un faux départ l’an prochain. C’est toutefois difficile de dire s’il aura vraiment cette autre chance dans la ligue puisqu’il n’y a que 30 (bientôt 31) postes disponibles.

Via The Score