Greg Pateryn dans l’alignement; bonne décision

Canadiens
pateryn

Greg Pateryn disputera un premier match éliminatoire dans la LNH mercredi soir, alors que le Canadien tentera de balayer les Senators, à Ottawa. En l’absence de Beaulieu, Michel Therrien a préféré insérer son jeune défenseur plutôt que d’opter pour le vétéran Sergei Gonchar.

Puisque toutes les décisions que Therrien prend cette année semblent lui sourire, on va lui donner un peu de love. Voici donc les 6 raisons pour lesquelles il est préférable de faire jouer Pateryn.

1- La robustesse

Les défenseurs du Canadien se font brasser pas à peu près depuis le début de cette série. Il y a d’ailleurs plus de 90 mises en échecs par match dans la série Habs-Sens. Greg Pateryn est sans aucun doute capable de résister à ces charges, mais en plus de donner la réplique. À 6 pieds 2 pouces et 222 livres, il pourrait aussi calmer les ardeurs des Sens qui vont tenter d’intimider les défenseurs plus mobiles du CH.

***

2- L’expérience

Pateryn fait sans aucun doute partie des plans d’avenir des Habs. Gonchar non. Si on veut qu’il performe en séries pour les années à venir, il va bien falloir le faire jouer. Pateryn ne sera pas placé dans une situation de stress extrême où l’erreur potentielle peut éliminer son club. Il pourra jouer à l’aise, sachant que son club est en avant 3-0 dans la série.

***

3- La situation

Justement, si Montréal tirait de l’arrière dans la série, j’aurais préféré que Therrien opte pour Gonchar et ses 141 matchs d’expérience en carrière en séries éliminatoires. En plus, l’avantage numérique ne va nulle part et Gonchar pourrait la relancer. Toutefois, vu que le CH est en avant 3-0, c’est intelligent d’y aller avec le jeune défenseur.

***

greg patery- canadiens montreal- credit: 25stanley

4- La confiance

En choisissant Pateryn, Therrien démontre à son jeune loup qu’il a toute sa confiance en lui. Le défenseur américain en a surpris plus d’un cette saison avec la qualité de son jeu et il méritait amplement de se faire valoir en séries. Cette expérience sera excellente pour sa confiance en lui et on sait tous que la confiance joue un rôle prédominant dans les succès des athlètes professionnels.

5- Jeu défensif

Les Senators vont sortir encore plus fort que lors du dernier match ce soir. Il sera très important da faire face à la tempête tôt dans le match et minimiser les dégâts. Il faut les décourager rapidement et leur enlever tout espoir de gagner. C’est évident que Greg Pateryn est beaucoup plus solide dans son territoire qu’un Gonchar qui a bien ralenti depuis ses belles années. La clé du match de ce soir sera d’ailleurs d’éviter une débandade en début de rencontre. Price et les défenseurs du CH auront leur mot à dire pour y parvenir.

***

6- Récompense

Greg Pateryn a dépassé Jarred Tinordi dans la hiérarchie des défenseurs du tricolore pour l’instant. Tinordi a disputé 5 rencontres en séries éliminatoires en 2012-2013. Il est donc important d’accorder une importance à Pateryn et ainsi le faire jouer. Il a disputé 17 rencontres avec Montréal cette saison et a très rarement mal paru. Il méritait donc de disputer au moins un match éliminatoire.