Une audience avec la LNH pour Andrew Shaw

Canadiens

Andrew Shaw aura eu un temps de glace de 12:27 avant d’être expulsé de son premier match préparatoire dans le maillot des Canadiens de Montréal. Après une mise en échec jugée vicieuse, le numéro 65 du CH a jeté les gants et a attisé les partisans.

En raison de son agissement, Shaw pourrait être sanctionné par la LNH. La mise en échec par-derrière de Shaw sera revue par la ligue, selon ce qu’a appris le quotidien La Presse. Le département de discipline du circuit Bettman a confirmé que Shaw aura une audience téléphonique jeudi. Cela signifie donc que s’il y a une suspension, elle sera d’une durée de moins de cinq matchs.

Le principal intéressé a commenté son geste à l’endroit de Connor Hobbs au terme de la partie mardi soir.

« Ce n’était pas mon intention de le blesser, je voulais seulement terminer ma mise en échec », a noté Shaw dans le vestiaire après la victoire de 5-2 des siens au Centre Bell.

« Ce n’est pas entre mes mains », a-t-il ajouté à propos d’une possible suspension.

De surcroît, Michel Therrien a évidemment été questionné sur cet incident.

« La ligne est mince, mais le plus important, c’est que le joueur (des Caps) n’a pas été blessé », a souligné l’entraîneur-chef du Tricolore.

Le nouvel attaquant du CH pourrait donc manquer l’ouverture de la saison régulière en raison d’une réprimande du département de la sécurité des joueurs de la Ligue nationale de hockey. Il est important de prendre en considération que Shaw est un récidiviste, lui qui a été suspendu pour une rencontre en avril dernier.

La mise en échec et le combat d’Andrew Shaw