Gallagher vanté par un joueur des Sénateurs

Brendan Gallagher

Brendan Gallagher ne récolte pas beaucoup de points, du moins jusqu’à maintenant dans la série Montréal-Ottawa, mais il est un joueur important pour la formation de Michel Therrien. Gally n’a pas peur de foncer au filet et de recevoir de violentes mises en échec de la part de ses rivaux.

Marc Methot a indiqué à RDS qu’il avait beaucoup de respect à l’endroit du numéro 11 du CH.

« J’ai beau le frapper, il revient tout le temps. C’est vraiment un défi de jouer contre ce gars-là. Il ne lâche jamais. Il est vite, il tourne autour de toi, il te pousse, il te frappe et quand il tombe, il se relève et revient », a souligné le joueur des Sens.

« J’ai vraiment beaucoup de respect pour lui et sa façon de jouer. Ça m’oblige à être toujours dans le match. »

***

La perfection

Historiquement, les Canadiens sont parfaits lorsqu’ils mènent 3-0 dans une série. Ce scénario est actuellement en cours face aux Sénateurs. Les joueurs du CH conserveront-ils leur dossier immaculé?

***

En accord avec le choix du CH

Le père de Nathan Beaulieu, Jacques, n’y voit aucune controverse concernant la décision prise par l’équipe médicale des Canadiens après la sévère mise en échec que son fils a reçu dimanche dernier.

Selon lui, l’organisation n’a fait aucune erreur. Le défenseur du Tricolore a fait quelques présences suite au coup qu’il a encaissé provenant d’Erik Karlsson et en troisième période, il a été cloué au banc des siens.

***

Cameron comme une proie

L’entraîneur-chef des Sénateurs n’était pas très à l’aise devant les représentants des médias mercredi matin.

« Je me sens dans une eau infestée de requins », a-t-il commenté. Par contre, le moral de ses joueurs n’est pas mauvais selon le pilote du club ontarien.

***

La méfiance est de mise

Les joueurs de Michel Therrien sont confiants d’être en mesure de vaincre les Sénateurs en quatre matchs, mais ils se méfient.

Entre autres, Devante Smith-Pelly note que les Sénateurs joueront avec beaucoup de pression, puisqu’ils sont au pied du mur. Les troupiers de Dave Cameron sont à une défaite d’être éliminés. David Desharnais, quant à lui, relève que son équipe devra avoir un meilleur début de match comparativement au dernier.

Pour les propos de Dale Weise, David Desharnais et Devante Smith-Pelly, cliquez ici.

***

Pateryn est fébrile

Greg Pateryn remplacera Nathan Beaulieu lors du quatrième match de la série Montréal-Ottawa. L’arrière des Canadiens est excité d’avoir l’occasion de jouer.

« J’ai vraiment hâte. Je n’ai pas eu de papillons encore, mais je crois que lorsque la séance d’échauffement s’amorcera et que j’effectuerai ma première présence, la nervosité s’envolera à ce moment », a-t-il dit.