Alex Galchenyuk signe un contrat de 3 ans

On pensait qu’il fallait se préparer pour l’arbitrage avec Alex Galchenyuk, mais ce ne sera pas le cas. L’attaquant américain a signé un contrat de 3 ans avec un salaire annuel de 4.9M$. C’est une excellente nouvelle pour les deux côtés impliqués puisque le montant est relativement bas, mais que le #27 ne cède qu’une année d’autonomie complète. On évite aussi l’arbitrage que le #27 devait demander avant 17h aujourd’hui. C’est clair que le timing n’est pas un hasard et la pression de processus a fait avancer les choses. D’ailleurs, il avait demandé l’arbitrage avant la conclusion de ces négociations, donc c’est quand même passé très près.

En 61 matchs cette saison, Galchenyuk a obtenu 17 buts et 27 passes, ce qui n’est pas mauvais, mais le débat quant à sa position va certainement lui avoir coûter de l’argent.

Comme c’était le dernier cas à régler sur l’équipe principale, sa signature permet aussi à Marc Bergevin de finalement voir exactement combien d’argent il peut dépenser pour améliorer son équipe que ce soit au centre ou à la ligne bleue. On sait que Bergevin avait déjà un montant en tête pour travailler, mais c’est clair que de finaliser le tout fait en sorte qu’il n’y a plus d’incertitude de ce côté et qu’il peut se concentrer sur le reste de sa formation.

Le contrat de 3 ans est certainement un risque puisque le jeune attaquant pourrait tester le marché des agents libres extrêmement rapidement dans sa carrière, mais c’est le risque à prendre pour garder le salaire assez bas. On sait aussi que le Canadien se demande encore à quelle position il jouera, donc ils ne voulaient pas nécessairement s’engager à long terme et un contrat d’un an ne ferait rien pour calmer les rumeurs qui persistent depuis des mois. Avec cette entente, ils ont coupé la poire en deux et tout le monde s’en sort relativement bien.