Francis Bouillon parle de l’importance de Carey Price et de son avenir

Francis Bouillon a validé ce que l’on savait déjà à propos du gardien numéro un du CH : « Carey Price donne confiance à ses joueurs ».

La perte de Price pour une bonne partie de la saison 2015-2016 a terriblement fait mal aux hommes de Michel Therrien. Ils avaient débuté la campagne sur les chapeaux de roues (fiche de 9-0-0), mais ensuite, tout s’est écroulé. Surtout à partir du mois de décembre, soit quelques jours après la blessure de Price (25 novembre).

L’ex-défenseur du Tricolore a tenu à souligner que le numéro 31 des Canadiens est toujours compétitif et qu’il est le meilleur joueur au monde.

« Il inspire le respect, autant sur le plan humain que sportif. Il va à la guerre pour l’équipe, et quand il décide de tout arrêter, il en est capable », a confié Bouillon au quotidien La Presse.

Malgré le slogan du CH « Pas d’excuses », Bouillon trouve que l’absence de Price en était une bonne.

Également, l’ancien joueur des Canadiens croit qu’il manque de vétérans à Montréal. Des joueurs comme Manny Malhotra et Douglas Murray amenaient du caractère à ce club.

Concernant les discussions entre lui et Marc Bergevin, Bouillon a mentionné qu’il a eu des offres dans le coaching, mais il ne se sentait pas confortable à ce moment-là.

L’homme de 40 ans ne ferme pas la porte, mais celui-ci n’est pas pressé non plus à décrocher un poste d’entraîneur ou de développeur pour une équipe de hockey.