Filip Zadina se démarque avec son tir et son maniement de rondelle

Embed from Getty Images

À chaque année, Corey Pronman, qui est maintenant avec l’Athlétique, publie un exercice assez intéressant. Il sort le top 10 du repêchage dans cinq atouts différents (patin, maniement de rondelle, passes, lancer et jeu physique) et ça nous donne un bon aperçu des joueurs qui s’en viennent dans l’encan amateur de l’été.

Après les résultats du combine, cet exercice est particulièrement intéressant pour Filip Zadina, qui est le seul des quatre cibles principales du Tricolore au troisième choix avec deux top trois dans ces catégories. Selon Pronman, l’attaquant a le deuxième meilleur lancer du repêchage derrière Oliver Wahlstrom et il est le troisième meilleur manieur de rondelle après Rasmus Dahlin et Dominik Bokk.

Ce ne sont pas des résultats surprenants considérant où il est classé dans le repêchage et son style de jeu, mais dans la LNH de nos jours, ce sont des atouts extrêmement enviables pour une équipe. On le décrit depuis le début du processus comme un marqueur naturel qui a un potentiel offensif enivrant, ce qui est appuyé par ses statistiques et illustré par ces qualités listés par Pronman.

Le seul joueur qui pourrait être ciblé par Montréal et qui a mieux fait que Zadina dans cet exercice est celui qui risque de sortir au deuxième rang, Andrei Svechnikov, qui est juste derrière le Tchèque au niveau du lancer. Le Russe vient aussi au septième rang en ce qui concerne le jeu physique et il est considéré comme le huitième meilleur passeur du repêchage par Pronman. Quand on parle d’atouts, c’est difficile de faire mieux et ça montre bien pourquoi Svechnikov est l’attaquant de puissance tant recherché.

Brady Tkachuk est le seul qui doit se contenter d’un seul top 10 et il vient dans le jeu physique où il est quatrième. L’analyste de l’Athlétique a précisé que personne ne travaille aussi fort que ce dernier pour foncer au filet et personne ne le fait avec autant de force que lui.

Pour ce qui est de celui qui ne cesse de monter dans les palmarès, Jesperi Kotkaniemi, Pronman l’évalue comme le septième meilleur passeur disponible en plus d’être le sixième au niveau du maniement de rondelle. C’est donc un autre style de joueur, mais qui a également un talent indéniable.

Bref, même s’il y aura un gros débat sur le bon joueur à choisir avec le troisième échelon, peu importe celui qui sera choisi, on parle d’un gars qui va avoir beaucoup de talent et qui va certainement venir aider une attaque en besoin.