Espoirs du CH : Martin Reway impressionne dans les séries de la LHJMQ

Canadiens
Screen shot 2014-03-26 at 12.03.33 PM

Pendant une victoire loin d’être palpitante des Canadiens face aux Sabres,  je me suis amusé à jeter un coup d’œil du côté des séries de la LHJMQ. Huit espoirs du CH y participent, dont le jeune slovaque Martin Reway. Ce dernier avait fait bonne impression en septembre au camp d’entraînement de l’équipe. Il a depuis notamment participé aux championnats mondiaux juniors durant le temps des fêtes, s’alignant avec l’équipe nationale slovaque (il possède la double nationalité tchèque et slovaque, étant né à Prague).

Le jeune hockeyeur de 19 ans impressionne avec les Olympiques de Gatineau. Ils malmènent les Screaming Eagles du Cape Breton en première ronde des séries éliminatoires du circuit Courteau, avec une avance de 3-0 dans la série avec des victoires écrasantes de 7-2, 8-2 et 7-2 respectivement. Martin Reway figure au 3e rang des pointeurs en séries avec une récolte de 9 points (2 buts, 7 passes) en 3 matchs, tout juste derrière Jonathan Drouin, des Mooseheads (4 buts, 5 passes pour 9 points), et son coéquipier avec les Olympiques Simon Tardif-Richard (5 buts, 5 passes pour 10 points). Il en avait obtenu 12 en 10 matchs l’an passé avec un but. Reway a donc amassé le 3/4 de ses points des séries 2013, en trois fois moins de matchs. On voit déjà l’amélioration!

Le choix de quatrième tour du Canadien en 2013 (116e au total) affiche une belle production offensive depuis son arrivée en Amérique du Nord, lui qui a accumulé 50 points en 47 matchs à sa saison recrue en 2012-2013 et qui en a cette année obtenue 62 en 43 matchs, dont 20 buts. Les Olympiques ayant une chance de poursuivre leur cheminement en séries, Reway pourrait donc augmenter considérablement sa contribution offensive. Je peux déjà entendre les partisans des Habs critiquer sa petite taille, lui qui ne fait que 5 pieds 9. Je ne sais pas pour vous, mais moi, des petits joueurs de talent, j’en prendrais n’importe quand, tant qu’ils produisent. Surtout que le Canadien préconise un style de jeu basé sur la vitesse. S’il peut augmenter sa masse et poursuivre sa bonne production, peut-être le verrons-nous un jour à la gauche d’Alex Galchenyuk, qui sait? Ce qui est sur, c’est que son rendement représente une bonne nouvelle pour le Canadien et l’équipe de recrutement de Trevor Timmins, qui sont allés le dénicher loin dans le repêchage. L’état-major du CH a fait sa job jusqu’à présent dans son cas!