Échanger Max Pacioretty serait-elle une bonne option pour les Canadiens?

Canadiens
max pacioretty - canadiens montreal 2016 - credit: 25stanley
max pacioretty - canadiens montreal 2016 - credit: 25stanley

Max Pacioretty ne dispute pas une saison à la hauteur de son talent. Avec une récolte de 39 points (20 buts et 19 mentions d’aide), le capitaine du CH figure au troisième rang des pointeurs de son équipe, derrière P.K. Subban (44 points) et Tomas Plekanec (42 points).

MaxPac est capable de beaucoup plus. Évidemment, l’environnement maussade dû aux insuccès du club qui perdurent depuis plusieurs semaines n’aide pas sa cause, mais quand même… Pacioretty est censé jouer le rôle de leader au sein de la formation montréalaise. Depuis qu’il a le « C » sur sont chandail, on a de la difficulté à voir son leadership.

Étant donné que le Tricolore sera – selon toute vraisemblance  vendeur d’ici la date butoir des échanges dans la LNH, est-ce que la direction montréalaise pourrait être tentée de tâter le terrain dans le but de savoir si qu’elle pourrait recevoir en retour de Max Pacioretty?

Cette question a été un sujet de discussion, mardi matin, sur les ondes de TSN 690. Selon Darren Dreger, le capitaine des Canadiens aurait au moins 10 équipes qui seraient intéressées à ses services, donc qui seraient prêtes à négocier si Marc Bergevin décidait de rendre disponible Pacioretty.

L’insider de TSN a soulevé le nom des Rangers de New York comme club qui aurait potentiellement un intérêt à l’endroit de l’attaquant du CH.

Cela dit, ça ne signifie pas que les Canadiens veulent échanger Pacioretty, mais c’est intéressant d’en parler.

Maintenant, il reste seulement à attendre. Ce sera un dossier à suivre. D’une manière ou d’une autre, Marc Bergevin devra brasser ses cartes d’ici la saison 2016-2017 s’il souhaite avoir une équipe compétitive qui est capable de batailler en séries.

La campagne 2015-2016 des Canadiens résumée en emojis…

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin