Le duo Cole – Desharnais roule à la vitesse grand «V» // Gorges n’est pas inquiet de son contrat

Canadiens
david desharnais canadiens
david desharnais canadiens

La chimie est là!

Plus la saison progresse, plus la chimie entre Erik Cole et David Desharnais semble faire des siennes. Les deux attaquants du CH connaissent une excellente campagne ensemble.

Erik Cole a  encensé le joueur québécois David Desharnais, mais aussi il s’est moqué un peu du numéro 51 du Canadien d’entrée de jeu.

«Mis à part qu’il est petit?», a rigolé d’emblée Cole.

«C’est toujours un plaisir de jouer avec lui (Desharnais), a-t-il continué plus sérieusement. En plus d’être un bon joueur, il est une très bonne personne. Lorsque nous retournons au banc, nous discutons de ce que l’autre formation nous présente. Et souvent, il (Desharnais) retourne sur la glace et bien souvent, la rondelle se retrouve dans le filet.»

Desharnais a lui aussi lancé des fleurs à son compagnon de trio, soit Erik Cole. De plus, il a également complimenté Max Pacioretty.

«Il a déjà 11 buts cette saison et tu vas toujours regarder ce que fait un gars qui compte des buts. C’est plaisant de jouer avec des gars aussi passionnés (Cole et Pacioretty), puisque je suis comme ça aussi.»

Citations : TVA Sports

COLE : 11 buts, 10 passes -> 21 points

DESHARNAIS : 4 buts, 14 passes -> 18 points

***

Gorges est confiant

Josh Gorges a confiance que son contrat et les discussions qui y sont rattachées seront réglés avec le temps. Pour le moment, le défenseur du Tricolore souhaite multiplier les victoires, rien d’autre!

Le numéro 26 du CH connaît actuellement l’une des ses meilleurs saisons offensivement. Il s’est souvent inscrit sur la feuille de pointage des siens depuis le début de la saison.

Voici ce que Gorges a mentionné aux médias, mercredi, dans le vestiaire du Canadien :

«Si on pouvait discuter d’un nouveau contrat lors de la saison, ce serait formidable, a fait savoir Gorges lors d’un entretien dans le vestiaire du Canadien. Mais je ne vais pas rester assis ici à attendre que ça arrive, et je ne vais pas me mettre à songer à ça tout le temps. Je ne pense qu’à une chose présentement, et c’est de gagner des matchs de hockey. Les histoires de contrat, je suis certain que ça va finir par s’arranger.»

Citation : La Presse

Pour plus de détails, cliquez ici.

***

L’avis des joueurs du Tricolore sur les commotions

L’entraîneur-chef du CH, Jacques Martin, a commenté les commotions cérébrales qui se multiples dans les temps qui courent. En ce moment, plusieurs joueurs vedettes de la trempe de Sidney Crosby et Claude Giroux sont sur la touche, présentement, pour des étourdissements ou des symptômes «post-commotion».

«La vitesse du jeu et la grosseur des joueurs font en sorte que ce type de blessure sera difficile à éliminer complètement.»

Max Pacioretty, lui, a sa méthode qui semble à première vue étrange, mais qui en fait, pourrait être une des solution les plus logiques pour enrayer ces blessures. Voici ce que «MaxPac» a dit aux médias : «On devrait empêcher les joueurs de faire de la musculation durant l’été.»

Du côté de Mathieu Darche, il a mentionné une cause dans le but d’amoindrir le fait que les commotions cérébrales sont un fléau cette année.

«Avant, quand tu te faisais sonner, tu rentrais au banc, tu attendais que ça passe puis tu retournais sur la patinoire. Si tu étais en mesure de patiner, c’est que tu étais capable de jouer. Maintenant, avec le protocole à suivre, tu restes à l’écart du jeu au moins une semaine. C’est pour cette raison que ça paraît pire.»

Photo : Ultrawig