Dossier P.K. Subban : une pause après 90 minutes de discussions

pk-subban-cereal-6

Le processus d’arbitrage est enclenché dans la situation concernant P.K. Subban et les Canadiens de Montréal. Elizabeth Neumeier, une avocate de Boston, a amorcé les discussions avec le clan Subban et le Tricolore.

Après 90 minutes à huis clos, les deux parties ont arrêté les pourparlers pour une pause salle de bain. Du moins, c’est ce que Chris Johnston, de Sportsnet, a rapporté sur Twitter.

Le directeur du CH Marc Bergevin doit expliquer pourquoi il souhaite offrir telle somme d’argent annuellement au défenseur de 25 ans durant cette séance d’arbitrage. Également, de son côté, Subban doit faire valoir son point de vue en donnant des arguments pour obtenir le plus d’argent possible.