Discussions entre Marc Bergevin et Sergei Berezin au sujet d’Andrei Markov

Photo: Ultrawig

Pierre LeBrun a confié sur les ondes de TSN 690 il y a quelques jours que le directeur général du Tricolore Marc Bergevin avait discuté avec Sergei Berezin, l’agent d’Andrei Markov, en Floride.

« Tout est positif, selon Berezin, mais pour que ça concorde avec ce que mes sources disent, il faudrait que positif = neutre. Car oui, tout est au neutre! Si Markov signe une prolongation de contrat avec le CH, c’est qu’il aura diminué (un peu, du moins) ses demandes salariales. Et si ça se fait, ce sera en juin (selon moi) », a noté le site danslescoulisses.com.

Pour sa part, Pat Hickey (Montreal Gazette) propose que les Canadiens doivent signer Markov pour trois ans. Hickey sait très bien que le défenseur russe sera un bon risque pour le CH, mais un « bon risque » n’est pas toujours positif. Avec les blessures que Markov a subies au genou, celui-ci peut tomber au combat à n’importe quel moment (évidemment, sans être prophète de malheur).

Le numéro 79 des Canadiens coûtera près de 5,75 M$ annuellement lors de sa probable prolongation de contrat. Si Marc Bergevin n’arrive pas à s’entendre avec l’agent de Markov, il pourrait avoir beaucoup de misère à remplacer les services de Markov dans son club par le biais du marché des joueurs autonomes.