Deux anciens du Canadien livrent la Coupe Stanley aux Capitals

Embed from Getty Images

La belle histoire des Capitals de Washington s’est terminée jeudi soir, mais ça a permis à une autre histoire exceptionnelle de se concrétiser. Les Capitals de Washington et Alex Ovechkin sont finalement champions de la Coupe Stanley. Ils ont gagné le cinquième match par la marque de 4-3 pour mériter ce championnat et ils devront remercier deux anciens du Canadien.

Avant cette partie, les Golden Knights avaient une fiche de 10-0 en séries avec une avance après 40 minutes de jeu. Ça adonnait bien puisqu’ils menaient 3-2. Par contre, quelques secondes avant le milieu de l’engagement, Devante Smith-Pelly a ramené tout le monde à la case départ avec une belle séquence pour sauter sur un disque libre dans l’enclave et le placer dans le petit trou présenté par Marc-André Fleury. C’était son septième but des séries, ce qui égale son total de la saison régulière.

Ce n’est toutefois pas ce qui va le plus surprendre les fans du Canadien. C’est plutôt le fait que Lars Eller ait marqué le but gagnant de la Coupe Stanley. Il l’a fait en trouvant une rondelle qui s’était faufilée derrière Marc-André Fleury avant de l’envoyer dans une cage abandonnée. C’était aussi son septième but des séries. Il ne restait alors que 7:37 à faire et Braden Holtby a fait le travail pendant le reste de la rencontre.

Plus tôt dans le match, Alex Ovechkin avait profité d’une belle passe de Nicklas Backstrom pour faire bouger les cordages également. C’était son 15e but des séries, ce qui est un nouveau record d’équipe pour les Capitals. C’est évidemment lui qui bénéficiera le plus de cette conquête de la Coupe Stanley puisque les insuccès récents des Capitals pesaient lourd sur sa réputation.

Pour ce qui est des Golden Knights, c’est un revers qui va faire extrêmement mal au cœur, mais ça reste une histoire exceptionnelle dont tout le monde pourra être fier. Pour le moment, ça ne réconforte personne, mais dans quelques mois ou années, ils seront capables de l’apprécier.

Le but gagnant de Lars Eller

Le but égalisateur de Devante Smith-Pelly