La décision de Carey Price est mieux que celle de Craig Anderson

Crédit photo - SwissHabs

Carey Price aurait pu être honoré pour son 500e match en carrière dans la Ligue nationale de hockey. L’homme masqué du Tricolore a atteint ce plateau le 14 mars dernier contre les Blackhawks de Chicago.

Le numéro 31 du CH a pris la décision de ne pas mettre l’accent sur cette marque. C’est ce que Renaud Lavoie a précisé mercredi soir.

« La LNH a demandé à Carey Price s’il voulait une petite cérémonie et il a dit : ‘‘Je n’en veux pas. Je ne veux aucune attention là-dessus.’’ » – Renaud Lavoie

L’analyste hockey Dany Dubé respecte le choix des deux cerbères, mais il adhère à ce que Carey Price a fait.

« Chacun se motive à sa façon : certains se motivent en regardant en avant, d’autres qui se motivent en regardant ce qu’ils ont accompli », a ajouté Dany Dubé.

Atteindre le plateau des 500 rencontres dans la LNH pour un gardien, c’est un bel accomplissement. Cependant, Price y a été de la bonne façon.

« ‘‘L’attention ne sera pas sur moi.’’ D’une manière ou d’une autre, c’est un sport d’équipe. Ce n’est pas son objectif principal », a tenu à ajouter le journaliste.

Craig Anderson a quant à lui reçu un bâton d’argent pour l’honorer mardi dernier avant l’affrontement face aux Red Wings de Detroit.

Via Renaud Lavoie