Dale Weise croit que Subban était le bouc-émissaire

Au grand malheur de plusieurs, on n’a pas fini d’entendre parler de la transaction Subban-Weber. À cause des raisons que le Canadien utilise pour justifier cet échange, les journalistes demanderont à chaque ancien du Tricolore dont l’équipe est en ville si Subban était un bon gars dans le vestiaire. Aujourd’hui, c’était au tour de Dale Weise et il a donné une réponse franchement intéressante.

Dale Weise a noté qu’il n’était pas le plus objectif parce que Subban est un ami, mais il ne croit pas qu’il était une distraction dans le vestiaire. L’ancien #22 croit plutôt que le Tricolore cherchait une excuse et que P.K. était le gars qui pouvait facilement être identifié comme une distraction à cause de sa personnalité. Weise a dit qu’il n’a jamais vu un joueur avoir un problème avec l’attitude du défenseur dans le vestiaire. Il croit simplement que l’équipe cherchait une excuse et que Subban était le bouc-émissaire facile à identifier.

C’est une réponse intéressante parce que c’est un autre joueur qui défend Subban publiquement. Il faut quand même noter que Weise n’est pas le plus impartial et qu’il n’a pas passé toute la saison cauchemardesque à Montréal. Ceci étant dit, il n’y va pas de main morte et il n’achète pas le raisonnement du Tricolore. Quand ça vient d’un gars qui a passé pas mal de temps dans le vestiaire, c’est notable.

Ça prendra des années avant de connaître les raisons exactes de cette transaction (au lieu du spin de l’organisation) et ce sera la même chose pour déterminer le gagnant de l’échange (je suis encore dans le camp des Prédateurs). C’est pour ça qu’on n’a pas fini d’en entendre parler tant à Montréal, que dans le reste de la LNH.