Cole Caufield avait une excellente raison de se retrouver en Floride

Embed from Getty Images

Hier, Cole Caufield a fait jaser au Québec puisque le Canadien a officialisé son retour à l’université l’an prochain. Ce n’était pas la première fois que le jeune joueur était mentionné dans les médias cette semaine puisqu’il avait publié sur les réseaux sociaux qu’il était en Floride.

C’est un geste très controversé en temps de distancement social puisque ce n’est vraiment pas tout le monde qui a compris l’importance de ce mouvement aux États-Unis. On y a vu des plages de la Floride tout simplement bondées de monde cette semaine.

Le petit attaquant n’était toutefois pas là pour aider la propagation du virus. Arpon Basu de l’Athlétique nous a appris qu’il s’est rendu là avec son frère et sa mère pour visiter son grand-père maternel de 79 ans qui souffre de démence et de la maladie de Parkinson. Avec les mesures drastiques prises pour contrer le COVID-19, ils ne savaient pas si ils allaient avoir la chance de le revoir.

C’est une figure importante dans la vie des Caufield puisque c’est lui qui les a entraîné quand ils ont joué au football dans leur enfance. Bref, on peut imaginer que s’ils ont vu quelqu’un de vulnérable comme ça, ils ont pris toutes les précautions et c’est difficile de leur en vouloir d’avoir fait ce voyage alors qu’on fonce vers l’inconnu.

Cole Caufield l’a appris comme nous tous

Un autre détail dans l’article de Basu est moins glorieux pour le Canadien. Selon Basu, Cole Caufield a appris que le Canadien voulait qu’il reste à l’université en même temps que nous, soit via l’entrevue de Marc Bergevin avec Mathias Brunet.

Caufield avait eu des discussions avec des membres de l’équipe de développement du Canadien au cours de la saison, mais la décision officielle est arrivée ainsi. Ce n’est clairement pas idéal et on peut seulement espérer que ça n’endommage pas la relation entre le joueur et l’équipe.