Claude Julien n’a pas caché sa déception après le match contre les Devils

Embed from Getty Images

Après une troisième défaite consécutive et une deuxième vague de coupures, Claude Julien a rencontré les médias jeudi soir et on ne peut pas dire qu’il a trop vanté son équipe. L’entraîneur du Canadien avait un message à passer et il l’a répété à plusieurs reprises au cours de son point de presse de sept minutes; il y a des joueurs qui rendent les décisions plus faciles que l’on pensait.

Ce n’était pas positif puisque c’était un message aux gars qui tentent présentement de déloger un régulier dans l’alignement. Selon l’entraîneur, ces gars-là doivent en faire plus parce qu’ils ne causent pas trop de maux de tête à la direction depuis le début du calendrier préparatoire. D’un autre côté, c’est une bonne nouvelle pour des gars comme Torrey Mitchell ou Mark Streit, qui sont les vétérans occupant les postes pouvant être volés.

Claude Julien n’a toutefois pas voulu commenté la situation d’un joueur en particulier lorsqu’il s’est fait poser des questions par rapport à Nikita Scherbak et Éric Gélinas, qui a marqué, mais qui a a aussi pris deux punitions mineures au cours de la rencontre. On ne peut donc pas savoir avec certitude s’ils font partie du groupe qui le déçoit, mais ça semble être une forte possibilité.

Ailleurs dans l’alignement, Carey Price n’a pas besoin de s’inquiéter de sa place dans l’alignement, mais après avoir passé le match complet devant le filet contre les Devils, le gardien vedette a confié qu’il planifiait jouer deux autres matchs pendant le calendrier préparatoire. Bref, il ne poussera pas trop la machine pour éviter les risques de blessure le plus possible tout en s’assurant d’enlever la rouille qui vient avec la saison morte.