Charles Hudon a un objectif en tête, mais il ne se met pas trop de pression

Canadiens

Marc Bergevin avait mentionné le nom de Charles comme possible remplaçant suite au départ d’Alexander Radulov vers Dallas. « Un Charles Hudon de ce monde », avait-il dit à un journaliste anglophone.

Le directeur général du CH avait fait cette déclaration durant la conférence de presse concernant le contrat de huit ans du gardien Carey Price.

Charles Hudon ne veut pas trop mettre d’attentes à son égard. Cela dit, il est certain que l’attaquant souhaite contribuer au succès du club montréalais.

 « J’essaie de ne pas trop penser à ça. Alex (Radulov) a fait de belles choses pour les Canadiens et je veux en faire autant. Je veux aider l’équipe en marquant des buts », a souligné Hudon, lorsqu’il a été rencontré en pleine séance d’entraînement par la chaîne TVA Sports.

Le Québécois Charles Hudon veut mettre les bouchées doubles en vue de la saison 2017-2018 afin de se tailler un poste à Montréal.

« Je dois travailler et faire ma place. Je dois arriver prêt au camp d’entraînement et continuer de faire ce que je faisais dans la Ligue américaine. »

Cependant, il ne se met pas trop de pression sur les épaules. Quand il vient le temps d’évaluer les chances qu’il endosse l’uniforme du Tricolore en octobre prochain, il préfère ne pas se prononcer.

« Je ne ferai pas de prédictions. »

L’athlète de 23 ans a apposé sa signature au bas d’un pacte de deux ans avec les Canadiens à la mi-juin. La première année de son contrat est à deux volets, mais la seconde est à un volet.