Charles Hudon marque à profusion depuis son retour à Laval

Embed from Getty Images

Avec toutes les blessures dans l’organisation, le Canadien semble faire tout en son possible pour éviter de perdre un attaquant pour rien. On l’a vu hier soir lorsque Riley Barber a laissé sa place dans l’alignement à Lukas Vejdemo afin de ne pas jouer le 10e match qui le rendrait éligible pour le ballottage. On avait vu cette même méthode appliquée avec Charles Hudon plus tôt cette saison.

La bonne nouvelle, c’est que ce renvoi ne semble pas trop avoir dérangé l’attaquant québécois. Depuis son arrivée à Laval, Charles Hudon a marqué six buts en sept matchs. Si on inclue ses deux matchs avant d’être rappelé à Montréal, Charles Hudon est présentement sur une séquence de dix buts en neuf matchs.

Ça lui fait 15 buts cette saison, ce qui est bon pour une égalité au septième rang dans la AHL. Ce n’est vraiment pas mauvais considérant les matchs qu’il a manqués pendant son passage à Montréal. D’ailleurs, lorsqu’on regarde les buts par match cette saison dans la ligue parmi le top 100 des buteurs, seulement cinq joueurs font mieux que Charles Hudon (0,625 buts par match). Dans ce groupe, Reid Boucher et Gerald Mayhew sont les seuls avec un % de conversion raisonnable comme celui de l’attaquant du Rocket.

Hudon fait une grosse partie de son travail sur l’avantage numérique. En fait, on pourrait dire qu’il est littéralement le meilleur joueur de la AHL avec l’avantage d’un homme. Ses neuf buts en avantage numérique lui donnent le deuxième rang de la ligue et si on inclue ses deux buts marqués à 6 contre 5, il serait au sommet du circuit.

Ce qui est dommage pour Hudon, c’est que cette production ne s’est jamais vraiment faite sentir dans la LNH (une passe en neuf matchs cette année), mais il n’a pas été placé dans un rôle pour produire non plus. C’est visiblement un gars qui est capable de la mettre dedans, mais qui doit recevoir les opportunités pour le faire, ce qui n’est pas le cas quand il est avec le Canadien cette année.

Par contre, avec la blessure de Brendan Gallagher, le Canadien n’aura pas le choix de faire jouer un 10e match à Barber ou Hudon et en rendre ainsi un deux deux éligibles au ballottage. La seule façon d’éviter ça serait de rappeler le meilleur pointeur du Rocket, Jake Evans, mais c’est un centre et ce n’est pas le besoin actuel de l’alignement.

Avec la bonne séquence de Charles Hudon en bas, cette blessure est peut-être l’occasion du Canadien de donner une dernière vraie chance à un gars qui a certainement travaillé pour la mériter avec le Rocket. Hudon n’est évidemment pas capable de remplacer Gallagher, mais à un moment où le Canadien manquera cruellement de sources d’offensive, le #18 du Rocket est une option à l’interne intrigante même si on n’y pense pas instantanément.

Le plus récent but de Charles Hudon pour Laval