Ce que Zdeno Chara aurait raconté au sergent-détective de l’enquête Pacioretty

Canadiens

Autre étape de franchise dans l’interminable dossier Chara-Pacioretty. L’enquête du SPVM est terminée. Le dossier est dorénavant dans la cour du procureur de la Couronne. Verrons-nous Chara et Pacioretty devant les tribunaux? Personnellement, j’espère que non.

Par contre, voici quelques éléments qu’un fidèle lecteur m’a communiqué. Il s’agirait des propos de Zdeno Chara lors de sa rencontre avec le SPVM. Voici le courriel d’un individu qui a demandé de garder l’anonymat.

Samedi le 9 juillet, l’équipe d’un sergent-détective des crimes majeurs s’est rendue au TD Garden de Boston pour interviewer le défenseur des Bruins suite à l’incident Chara-Pacioretty.  Chara aurait expliqué que jouer au hockey était son métier et qu’il considérait Pacioretty comme un collègue de travail. Il a ainsi donné l’exemple du fait qu’il s’agit de deux employés travaillant pour la même compagnie (NHL), mais évoluant pour deux sièges sociaux différents (Bruins-Canadiens). Son but n’était donc pas de blesser quelqu’un qui occupe le même emploi que lui.

Il a terminé en avouant qu’il est allé présenter ses excuses en personnes à la famille de Pacioretty et à Max.

Évidemment, les enquêteurs n’ont pas pris de photos de Chara avec la Coupe Stanley. Cela aurait causé beaucoup de trouble inutilement.

N.B. Cette information m’a été communiqué par un seul intervenant. Je ne peux donc assurer l’entière exactitude des faits. Je vous laisse le soin d’en juger par vous mêmes.

***

Par rapport à toute cette saga, un blogue de Boston, Days of Yorr, s’est amusé à inventer l’histoire du procès en image-photoshop. Un peu n’importe quoi, mais certaines photos sont comique.

Merci à Martin pour le tuyau.